Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Les deux Espagnes
  • 1) celle du passé avec les prêtres, de l'Eglise du Vatican, les militaires, les carlistes, les aristocrates ,la haute bourgeoisie, les industriels, les grands propriétaires , les catholiques , les conservateurs , des villes et des campagnes   Leurs  alliés :  les fascistes de la phalange (les requetés) qui désiraient introduire en Espagne un régime pro-nazi avec « la révolution nationale » à l'image du gouvernement qui s'installera en France avec Pétin pendant l'occupation allemande du pays et à l'image de l'Italie fasciste , ils formèrent une alliance de la droite appelée front national
  •  
  • 2) celle de l'Espagne républicaine de la démocratie, des ouvriers, des paysans des syndicats, des partis libéraux ,centristes ,des partis de gauche( socialistes, communistes, trotskystes), des révolutionnaires des anarcho-syndicalistes, de l'Espagne de demain , celle qui voulait une autre « révolution » , une révolution sociale avec une réforme agraire partageant les terres et le travail en bénéfices équitables , celle de l'autogestion des entreprises, de la solidarité des travailleurs, celle des réformes, de l'école laïque, des libertés de la presse , de la création artistique, des artistes et des poètes, du vote des femmes, de la libre contraception ,de l'égalité des hommes, de la santé gratuite,celle qui avait été légalement élue en février 1936 : le front populaire, el « Frente popular ».

    En juillet 36, l'armée tente un coup d'Etat ( el golpe) pour renverser le gouvernement élu qui a du mal à maintenir l'ordre dans un pays divisé. Le coup d'état échoue mais les généraux rebelles refusent toute médiation avec le gouvernement et assemblent des troupes qui se soulèvent.

  • La nature civile de cette guerre est une question épineuse autour de laquelle on retrouve deux positions :

  • 1) la première soutient qu'il s'agit d'une guerre dans laquelle s'affrontent deux Espagnes :

    *l'une rurale nationaliste et catholique et

    *l'autre citadine républicaine et laïque

  • 2)  la guerre civile 'est la prémisse de la seconde guerre mondiale opposant le fascisme, italien nazi et espagnol aux démocraties du monde.

    A ces deux positions ajoutons une troisième :

  • 3) la guerre d'Espagne est une guerre de civilisation, de révolution culturelle économique s'opposant à tous les régimes du XXe siècle : les démocraties, le capitalisme, le libéralisme, le fascisme et le communisme et « un monde futur fraternel,égalitaire « basé sur des règles nouvelles révolutionnaires mettant l'homme au coeur du système politique, défendant d'autres valeurs que celle de l'argent du pouvoir et du profit, mettant en avant la solidarité, le partage,la responsabilité, la liberté, le respect de la planète et de l'homme .

  • En fait la guerre d'Espagne fut les trois à la fois, civile nationale, internationale ,idéologique et révolutionnaire.

  • En cela tous les citoyens de la Terre se sentirent tout un peu espagnol et concernés par le conflit.

    Cette guerre civique divisa l'Espagne rouge et l'Espagne blanche mais s'accompagna d'une profonde querelle et concurrence entre républicains : les communistes voulurent mettre la main sur le mouvement révolutionnaire et stoppèrent les collectivités, arrêtèrent les milices anarchistes, désarmèrent les colonnes révolutionnaires, firent enfermer les meneurs, . les responsables anarchistes .En somme, ils sabotèrent « la Révolution » quand ils comprirent qu'ils ne feraient pas de l'Espagne une colonie soviétique.

    Cette guerre attira toutes les passions, des volontaires du monde entier vinrent combattre pour une cause à laquelle leurs gouvernements se refusaient à apporter un soutien actif( France, Angleterre, Etats Unis, ….) De partout, de Suède, d'Allemagne, d'Italie, de Suisse, des antifascistes s'engagèrent dans les colonnes internationales dites « brigades internationales ».Dans ce conflit se trouvèrent engagé le fascisme et la démocratie, le communiste et le christianisme, l'anarchisme et le féodalisme, le parlementarisme et l'autoritarisme, le centralisme et le régionalisme .Il fut une guerre civile internationale tout autant qu'espagnole, idéologique, sociale, culturelle : une guerre de civilisation qui n'était qu'une répétition générale du grand conflit dans lequel allait être entrainé l'Europe et le monde dans la seconde guerre mondiale qui devait éclater quelques mois plus tard.

  •  Les leçons de l'histoire .Aujourd'hui la guerre d'Espagne , sa révolution son idéal républicain  loin d'être tombé aux oubliettes , font échos au monde actuel : un monde où le capitalisme est décrié partout.

  • Un besoin de liberté ,

  • le  refus de la super consommation,

  • un retour aux sources à la nature,

  •  un combat contre  le matérialisme et  l'argent  maitre,

  •  un besoin de prendre en main son propre destin ,

  • une condamnation des  dogmes catholiques , une dénonciation des abus de l'église et la perte du  sentiment religieux ,

  • une nécessité  d'être  considéré dans son entreprise  comme  un acteur  et non  comme un employé,

  •  Toutes ces aspirations furent celles d' il y a 85 ans d'hommes et de femmes espagnoles qui menèrent une révolution  certes qui fut arrêtée mais  qui  semèrent pour les générations futures les graines de l'espoir qui  ont germé dans le jardin des peuples .

 La guerre d'Espagne : "La guerre civile 1ère partie 1936-1939

Chant d ela guerre d'Espagne

Tag(s) : #guerre civile 1ère partie, #dictionnaire guerre d'Espagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :