Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Troubadour

Troubadour

TROUBADOUR

Troubadour, peu m'importe si le soleil ne brille pas

Dans tes yeux de velours, brûle un feu de mille éclats.

Troubadour, que m'importe si la pluie tombe

Sur la ville et sur l'onde

Il fait toujours beau au creux de toi,

Il fait toujours chaud dans tes bras.

Troubadour, que m'importe si le vent passe sur les maisons

Je n'ai pas peur des bourrasques ni des démons.

Troubadour, peu m'importe si le temps gagne sur nos visages

Dans ton regard couleur rivage

Je serai toujours belle, celle qui t'as conquise et séduite

La dernière sur ta liste, la dernière dans ta vie d'artiste.

Troubadour que m'importe si le destin ferme ses portes

Si dans tes yeux si clairs j'accoste au rivage de lumière

Aux berges de l'éternité. Que m'importe de partir

Et de mourir, si tu voyages à tout jamais à mes côtés.

 

Carmen Montet - La poésiale - Le livre de l'amour
 
 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies. J'accepte

 
Tag(s) : #poésie d'amour
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :