Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maréchal Leclerc

 

Hommage au Maréchal Leclerc « El Patron » 

Les républicains espagnols les » anarco-syndicalistes » donnèrent le nom de « El Patron » à leur chef militaire : Henri  de Hauteclocque dit « Leclerc » ( son nom de guerre) , en Afrique du nord ,lorsqu'ils s'engagèrent dans son bataillon la 2éme DB qui deviendra la « Nueve »  :la division qui libérera Paris le 25 août 1944. 

"El Patron"

Maréchal Leclerc,
Votre légende vous poursuit 

Capitaine de guerre
Vous serez général à Paris

Votre armée est formée d'Africains

D'Espagnols  : les Républicains

L'armée du Tchad vaincra
Et la Tunisie , tomba. 

Voilà que le débarquement se prépare

Les Africains ne seront pas de l'Histoire 

Les Américains l'ont décidé

Pas de bataillon de Noirs 

Libérant territoires et contrées ! 

Général Leclerc la mort dans l’âme

Tu as dû céder 

A ce chantage infâme 

Pour pouvoir continuer 

Ton combat pour la liberté.


Celui que les Espagnols appellent « El Patron »

N’oubliera jamais cette « trahison ».

Vous embarquez pour l'Angleterre 

Avec vos hommes pour quelques temps

Le temps de préparer le débarquement 

Pour chasser , les nazis et Hitler. 

Vous voilà en Normandie
Sous les feux nourris
Des allemands qui ne lâchent rien
Vous vous battez corps à corps main à main

 Vous voulez aller jusqu'à Paris
Pour libérer la capitale
C'est la « Nueve » que vous avez choisie

 

Cette division mythique et triomphale. 

La Résistance se bat dans les rues 

Le premier char remonte l'avenue 

Riposte aux attaques puis file 

Jusqu'à l’hôtel de ville 

Là on prépare la libération finale 

Par un grand jour estival 

Le 25 août Paris sera libéré 

Par la deuxième division blindée. 

On vous acclame on vous embrasse

Des Espagnols nos libérateurs ? 

Qu'importe ! Merci ! A vous les honneurs !

Ils sont applaudi par les masses .

 

Vous poursuivez jusqu'au nid d'aigle

Il faut éliminer tout cette pègre

Le fascisme et le nazisme ne passeront pas

Mais le combat ne s’arrête pas là ! 

Désillusion trahison dégoût,
Sont les sentiments qu'ont ressentis
Les républicains espagnols trahis
Qui s'étaient battus avec vous jusqu'au bout ! 

Oui ! Les alliés laisseront Franco la Mort

Dans l'Espagne à genoux
Le dictateur y régnera jusqu'au bout

Imposant à  tout son peuple la terreur.

 

Général Leclerc vous  n'y pouvez rien

Vous voulez  refaire la guerre

Dans un combat perdu d'avance
En Indochine, loin de  la France 

Vous pensiez oublier votre chagrin

 

 

Vous  voilà de retour après une année 

Vous partez  pour l' Afrique du Nord 

Vous survolez le Sahara et à votre  bord

Douze hommes sont comptés

Mais voilà  que la mort
De sa  faucille vous a ciblés 

Accident inexpliqué, ironie du sort 

Dans la carlingue disloquée

On retrouvera treize corps ! 

« El Patron » tant de questions

Sont restées sans réponse 

Bien que le temps ait eu raison
De l'ardeur de ces hommes de l'ombre

Il faut que la vérité éclate aujourd'hui

Après plus d'un demi siècle d'oubli
Maréchal Leclerc, a t-on voulu vous faire taire ?

Pourquoi ? pour qui ? A qui profite ce mystère ? 

Tag(s) : #Hommage au. maréchal Leclerc, #Hommage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :