Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Origine de la Saint Sylvestre : histoire des mentalités

 

 

Origine de la Saint Sylvestre 

 

Histoire des mentalités

Dernière festivité de l’année, la Saint Sylvestre ne revêt pas de caractère religieux

1)origines du nom et de la fête

Les origines de la Saint - Sylvestre, n'ont aucun rapport avec le Saint du même nom : Saint Sylvestre. La Fête existait bien avant que Saint - Sylvestre Ier ne devienne pape.On raconte aussi que Saint Sylvestre aurait dompté un dragon…

Sylvestre 1er, devenu Saint Sylvestre, mourut tout de même un 31 décembre 335.

On a donné ce nom au dernier mois de l'année car ce nom rappelle la foret, le sapin, l'arbre de la fête du solstice d'hiver et l'arbre d'éternité.

Les origines de la Saint-Sylvestre sont multiples et se perdent dans la nuit des temps  

-origine romaine :dans la Rome antique : on s'échangeait des pièces et des médailles à l'occasion du changement d'année. Cette tradition perdure dans les étrennes qui sont remises aux enfants le jour de la Nouvelle année. Une dizaine de jours après les saturnales, les romains organisaient des échanges de voeux à l'occasion de copieux repas qui s'accompagnaient d'offrandes de rameaux verts et de confiseries. Cette période de fête était clôturée par les jeux du cirque.

Jusqu'à Jules César, la fête célébrant la fin d'année n'était pas une date fixe, à l'époque romaine, la fête se déroulait généralement en février. Jules César a fixé la fin d'année au 31 décembre.

En France, il faut attendre Charles IX pour que le premier jour de l'année, le Nouvel An, soit fixé au 1 janvier

-fausse origine chrétienne : Saint - Sylvestre était pape de 314 à 355. Il est surtout connu pour son combat contre la doctrine d'Arius de Constantinople qui niait la nature divine de Jésus. En réalité, ce Saint a peu à voir avec la Fête du Nouvel an, mis à part son nom. Saint Sylvestre 1er reste connu pour ses constructions de grandes basiliques romaines.

 -retour aux origines païennes :.Certains historiens avancent que ce Saint fut choisi uniquement pour son nom qui évoque la forêt.

La nature est en effet très importante dans les symboliques et traditions héritées de l'antiquité.

2)Les festivités autour de la Saint Sylvestre

a) la Saint Sylvestre à l'origine une fête antique bruyante !

Par tradition, le réveillon de la Saint Sylvestre est bruyant : une ancienne croyance commune aux pays d'Europe veut que pour faire fuir les mauvais esprits et les démons cette nuit là, il faut les effrayer et faire du bruit avec des pétards, des feux d'artifice, de la musique, des klaxons, des chants , des danses ..

b)c'est la fete du solstice d'hiver 

La fête du solstice d'hiver remonte à Babylone il y a 2000 ans.

A Rome ce sont les Saturnales (de saturne).On échange des pièces d'argent et de médailles. 

L'échange des vœux lors de grands repas, de visites , cette très vieille tradition remonte à Babylone et à la Rome antique. 

Jusqu'à Jules César, la fete de la fin d'année n'était pas fixe ; C'est César et son calendrier julien qui a fixé la fête de fin d'année au 31 décembre.

c)la tradition du gui 

S'embrasser dessous le gui à minuit est une tradition celte .

Cela porte bonheur et protège  .Le gui était une plante sacrée chez chez les Celtes , miraculeuse et vénérée par les druides !

Les romains ont perpétué cette tradition lorsqu'ils ont conquis la Gaule.Les chrétiens plus tard, ont conservé cette antique coutume.Les gaulois mettaient du gui à l'entrée de leur demeure et en portait autour du cou en signe de protection et de prospérité.

Ailleurs on raconte que, dans des temps fort éloignés, lorsque des ennemis se rencontraient sous du gui dans la forêt, ils renonçaient à tout combat et faisaient la paix jusqu’au lendemain. C’est de là que viendrait la coutume de s’embrasser sous du gui, en signe d’amitié.

Chez les Romains, toujours à l’époque des Saturnales, pour embrasser une jeune fille, il suffisait de l’entraîner à son insu sous une boule de gui : une croyance populaire voulait en effet que l’on ne puisse refuser un tel baiser, sous risque de ne pas se marier pendant toute l’année suivante.

d)Envoyer ses voeux la carte de vœux

Cette vieille tradition qui remonte au moyen age propagée par les religieuses puis , s'est perdue dans la nuit des temps et estréapparue au XVIIIe siècle.

La première carte de vœux est anglaise et date du XIXème siècle entièrement peinte en 1843. A partir de 1860  l'envoie en décembre de carte de vœux s'est répandue dans le monde entier.

Aujourd'hui cette tradition s'est perdue avec les nouvelles technologies.On envoie des mails, des sms, des messages sur facebook. Le téléphone portable a remplacé le facteur et les lettres et à minuit beaucoup appellent leurs proches pour leur souhaiter une bonne et heureuse année .

e) Le réveillon en France

La tradition voulait que plus le repas soit long et les plats nombreux, plus l’année nouvelle serait heureuse et prospère en échangeant des voeux pendant les douze coups de minuit, puis de s’amuser longtemps dans la nuit.

En France ; le nouvel an se fête soit en famille, soit entre amis, chez soi chez les autres, au restaurant, selon son âge et ses moyens . Des « réveillons clés en main « sont organisés par les municipalités, les associations ,les groupes, les agences de voyage, les auberges de jeunesse. A chacun son réveillon !

En général après un long apéritif, champagne ou autre boisson , le repas se déroule soit sous forme de repas traditionnel, soit sous forme de buffet, de lunch.Il se termine par le dessert la bûche, de l'an neuf ou les macarons ou autres pâtisseries .Le clou étant la coupe de champagne qu'on partage à minuit sonné en s'embrassant et en souhaitant à ses proches une bonne et heureuse année  pleine de santé de bonheur, de prospérité. 

f)Le réveillon ailleurs

En Australie,il est de tradition de se réunir dans la rue et d’admirer de nombreux feu d’artifice. Il est à noter que la fin de l’année tombe en Australie en été. Ce qui favorise ces réunions extérieures pour se souhaiter ensemble les voeux de nouvelle année. Plus de 1.3 million de fêtards se réunissent à l’extérieur le jour de l’an à Sidney.

Au Brésil, la nuit du réveillon de fin d’année se nomme la Vespera de ano novo. Il est aussi de tradition de tirer des feux d’artifice aux douze coups de minuit. On se réuni sur la plage de Rio pour faire la fête. Dans certaine ville des lâchés de taureaux sont organisé.
Aux Etats-Unis, à New York, le lieu de réunion annuel pour les vœux et les 12 coups de minuit est Times Square. Une boule énorme descend lentement pour atteindre le sol.

En Angleterre à Londres :l'horloge de Westminster sonnera ses douze coups et ouvrira la nouvelle année.la foule groupée au pied du monument saluera la nouvelle année en applaudissant .

En Allemagne, climat oblige, le réveillon est l’occasion de se réunir avec des amis. Il n’est reste pas moins que des feux d’artifice sont tirés dans toute l’Allemagne.

En Espagne la fête du nouvel an se nomme la « Nochevieja » : la vieille nuit, la nuit la plus âgée, la plus  ancienne de l'année. Au moment de 12 coups de minuit, La tradition est de manger à chaque coup d’horloge un grain de raisin.

Au douzième coup, on s’embrasse, on trinque.


« J'ai le souvenir enfant (mes parents étants des réfugiés républicains espagnols) que le 31 décembre à minuit lorsque notre horloge (un véritable Westminster ) sonnait ses douze coups, il fallait vite manger  les douze grains de raisin.Je me souviens de nos fous- rires , de la rapidité de mon père et de ma tante à avaler le raisin.J'ai le souvenir de la grogne de mes sœurs n'ayant pas réussi à manger les premières, les raisins ! .Je me souviens aussi comme je n'aimais ni la peau du raisin ni les pépins ,avoir soigneusement préparer mon assiette:  avoir enlevé et la peau et les pépins du fruit et au final être disqualifiée pour avoir « truqué « les raisins ! Que de souvenirs épiques d'anecdotes .Un 31 décembre ma mère ne trouva pas de raisin ( nous avions fait je ne sais combien de magasins) à la fin, elle acheta des raisins secs et nous fîmes le jeu des douze coups ! Bien sur, tout le monde gagna ! Alors le fou rire nous prit et nous décidâmes pour nous départager de poursuivre avec le jeu des petits chevaux ! Nous ajoutâmes d'autres chevaux d'autres couleurs car nous étions plus que quatre  !

Aux pays bas : Pour avoir passé un jour de l'an en Hollande , voilà vingt cinq ans, en arrière je fus surprise par les feux d'artifices qui éclatèrent dans la petite ville où je demeurais et par les pétards qui ,toute la nuit jusqu'à l'aube ,se firent entendre . A cette époque en France on ne fêtait pas de cette manière le nouvel an ! 

Au Québec, on se réunit en famille et on sert un lunch tout en dansant sur de la musique canadienne

En Russie
Le réveillon du Nouvel an est célébré en Russie dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier depuis Pierre 1er – avant, le Nouvel An était célébré en mars ou en septembre – mais ce n’est que sous le pouvoir soviétique que la fête supplantera Noël, interdit en 1929. Le Nouvel An est officiellement célébré à partir de 1935 et les attributs traditionnels de Noël – Ded Moroz (Grand-père Gel), sa petite-fille et assistante Snegourotchka, le sapin et les cadeaux – sont laïcisés. En 1947, le 1er janvier deviendra un jour férié. Depuis, les célébrations ne cessent de prendre de l’ampleur – aujourd’hui, c’est un véritable congé national de 10 jours.
.Croyances et coutumes
Les Russes étant un peuple très superstitieux, nombre de croyances accompagnent le passage dans la nouvelle année – on portera de préférence des habits neufs, car on passera alors la nouvelle année en habits neufs ; on réglera toutes les dettes avant le réveillon (et on évitera d’emprunter de l’argent cette nuit-là), sinon on devra en régler toute l’année ; on ne dormira pas la nuit du réveillon, sinon l’année sera molle et ennuyeuse (seuls les enfants font exception à la règle) ; la table sera riche de mets et de vins, pour que l’année soit joyeuse et fortunée ; et l’on pensera également à jeter la vaisselle cassée et à laver les fenêtres et les miroirs.
De nombreuses fêtes sont organisées pour les enfants par les différents lieux culturels russes. A l’issue d’un spectacle festif,les enfants repartiront avec des friandises et des cadeaux à l'image des arbres de Noël que nous avons connu enfant , il y a cinquante ans en arrière ..

Le Nouvel An en Russie est une fête familiale, célébrée autour de la table réunissant les proches et les amis intimes. La table doit être riche et pleine à craquer – zakousski (amuse-bouche), champagne (russe), salades (olivier-ésalade russe" et hareng en fourrure), mandarines, etc. L’on expédiera d’abord l’année passée, passant en revue les faits mémorables et se souhaitant que les bonnes choses se poursuivent dans la nouvelle année, puis, après les vœux officiels télévisés du président, le carillon du Kremlin retentira à minuit et l’on pourra se souhaiter la bonne année en levant une coupe de champagne. La télévision est donc un élément indispensable dans la célébration de la nouvelle année pour la plupart des Russes. La programmation traditionnelle comprendra les comédies soviétiques, appréciées encore à ce jour, comme L'Ironie du sort ou La Nuit de carnaval.
 

 

g) Dictons

-Au gui l'an neuf les jours croissent à pas de bœuf  ! 

-A minuit : si tu pleures, tu pleureras toute l'année jour et nuit  !

-Si ta maison n'est pas rangée  c'est le désordre toute l'année .

-Si tu ris à minuit tu riras toute la vie

-Elégante à minuit une romance te souris !

- Chaque Saint Sylvestre sonnée, nous fait plus vieux d'une année.

-Saint Sylvestre ne peut être qu'une fois l'an, c'est la veille du premier de l'An.

- Calme et claire nuit de l'An, à bonne année donne élan.

- Pour la Saint Sylvestre, les jours croissent d'un pas de maître.

- Si dans la nuit de la Saint Sylvestre le vent souffle du sud, l'année sera chaude et prospère.
 S'il vient de l'ouest, on aura abondance de blé et de poisson.
 S'il vient du nord, tempêtes et fortes vagues de froid.
 S'il vient de l'est, les vents seront chargés de fruits.
 Mais s'il vient du nord-est, de grandes calamités seront à craindre.

-Au jour de l’an, les jours croissent d’un vol de faisan (ou du pas d’un sergent)
-Calme et claire nuit de l’an, à bonne année donne l’élan. 

-Le mauvais an entre en râlant.
-Le vent du jour de l’an, souffle moitié de l’an.
-Nuit du nouvel an sereine, signe d’une année pleine
.

-Qui se saoule le premier janvier, se saoule toute l'année  

-Jour de l’an beau, mois d’août très chaud.

-Quand le jour de l'an vient en nageant, on peut plaindre le jardinier.
-Mauvais an entre en nageant, mais s'il gèle, l'année sera belle.
-Quand le soleil brille au jour de l’an, c’est signe de glands.

Conclusion

Alors à tous, que vous soyez en famille, avec des amis ou bien seul ! Que cette année nouvelle vous soit douce et belle ! Qu'elle exauce vos vœux les plus chers , et qu'elle vous soit prospère !

Tag(s) : #origine de la SaintSylvestre, #histoire des mentalités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :