Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anne de Bretagne Histoire et légende

Une duchesse en sabots

 Un 25 janvier 1477 naissait en Bretagne une enfant qui allait faire parler d'elle.: Anne  duchesse puis  reine de France .

On disait  que fillette , Anne  courait dans la lande en sabot avec les enfants des villages et des fermes. 

.Que nous dit la chanson populaire ?

C’était Anne de Bretagne, duchesse en sabots (bis)
Revenant de ses domaines en sabots, mirlitontaine,
Ah, Ah, Ah ! Vive les sabots de bois !

Revenant de ses domaines, duchesse en sabots (bis)
Entourée de châtelaines en sabots mirlitontaine,
Ah, Ah, Ah ! Vive les sabots de bois !

Entourée de châtelaines, duchesse en sabots (bis)
Voilà qu’aux portes de Rennes en sabots, mirlitontaine,
Ah, Ah, Ah ! Vive les sabots de bois !

....

Anne de Bretagn’ fut reine, duchesse en sabots (bis)
Les bretons sont dans la peine en sabots, mirlitontaine,
Ah, Ah, Ah ! Vive les sabots de bois !

Les bretons sont dans la peine, duchesse en sabots (bis)
Ils n’ont plus de souveraine en sabots, mirlitontaine,
Ah, Ah, Ah ! Vive les sabots de bois
!

Que nous apprend  cette chanson populaire :  que la duchesse Anne était une personne somme toute , peu conventionnelle et assez libre , et qu'elle fut reine au grand dam des bretons qui avaient perdu et leur souveraine et  leur "indépendance" !....

 

La légende de Anne de Bretagne ,

la duchesse en sabots

Anne vécut au Xvème siècle, duchesse de Bretagne et comtesse de Montfort et d'Etampes puis par ses mariages : reine des romains et reine de France, reine de Naples et duchesse de Milan.Le duché de Bretagne est un duché qui existe depuis le Xème siècle à l'époque des invasions vikings, des Normands . De son enfance aucune source ne nous ait parvenue.Les «  historiens et les poètes bretons  ont construit «  une légende" .Cette belle histoire dénudée de tout fondement historique  présente  Anne, comme une combattante pour l'indépendance de la Bretagne de sa langue  et de ses traditions .La réalité est que nous n'avons que peu de documents  évoquant sa jeunesse.Elevée par sa marraine, elle aurait eu un précepteur breton : un poète

Son père François, sans héritier mâle pour lui succéder ,afin d'éviter l'annexion de son duché par le roi de France, décide de faire de sa fille Anne l'héritière du duché de Bretagne brisant ainsi les calculs du roi de France .Pour cela , le duc François fait reconnaître héritière Anne par les Etats de Bretagne à Rennes ( parlement).

 Dès lors le roi  est furieux et les prétendants pour épouser Anne se bousculent.Son père utilise sa fille pour obtenir des aides militaires et financières afin de contrer le roi de France.

Ainsi la légende de la duchesse aux dix prétendants peut s'écrire :

Fiancée :

-au prince de Galles, 

- à Henri Tudor en exil en Bretagne,

-à Maximilien d'Autriche roi des Romains ,

-à Albert d'Albret c'est le cousin de son père,mais Anne refuse de l'épouser : il lui inspire du dégout ,

-Louis XII mais il est déjà marié à Jeanne la Boiteuse ;

-Jean de Chalon prince d'Orange ;

-à Stafford duc de Buckingham ;

-le vicomte Jean II d e Rohan.

-Charles VIII roi de France

-Louis XII de France

A la mort de Francois II de Bretagne ce dernier confie au maréchal Rieux la tutelle de ses deux filles Anne et Isabeau et la mission de les marier .Le roi de France veut récupérer la tutelle des filles de François II de Bretagne .Une guerre éclate entre le roi et le duché de Bretagne .Les états de Bretagne proclament Anne duchesse. Cette dernière fait publier des actes :"Seront reconnus coupables du crime de lèse-majesté ceux de ses sujets qui la trahiraient et qui rallieraient le camp du roi de France" .

Anne épouse de Charles VIII, reine de France 

Peu de temps après ,dans la cathédrale de Rennes  Anne, épouse en premières noces et par procuration le roi des RomainsMaximilien , veuf de Marie de Bourgogne.En dépit de renforts anglais et castillans (ses alliés) venus soutenir les troupes ducales, le printemps 1491 voit Charles VIII  mettre le siège devant Rennes où se trouve Anne, afin qu’elle renonce à ce mariage avec l’ennemi du royaume de France.

Acculée, la jeune duchesse cède , malgré elle  

Le  6 décembre 1491 à l'aube, Anne épouse officiellement dans la grande salle du château de Langeais le roi de France Charles VIII. Ce mariage est une union personnelle entre Couronnes.

À la mort de Charles VIII, il y a séparation des Couronnes (clause du contrat). Anne de Bretagne redevient souveraine légitime sur son Duché, dès le deuxième jour d'avril 1498, elle rétablit la Chancellerie en Bretagne. En plus de son titre de reine, rien ne l'oblige à se marier au roi de France.

Elle a eu de nombreuses grossesses et fausses couches..Six enfants sont nés mais morts en bas âge.

La disparition précoce de tous ses enfants demeure un mystère .

Duchesse de Bretagne, épouse de Louis XII

Second couronnement d'Anne de Bretagne en 1504 à Saint-DenisWaddesdon Manor

Dès la mort de Charles VIII, héritière légitime des droits des Ducs de Bretagne sur le Duché de Bretagne, elle reprend la tête de l'administration du duché de Bretagne (clause du contrat). Elle fait acte de souveraineté en tant que chef d'État du Duché par les nombreux actes qu'elle fait, elle restaure notamment la chancellerie de Bretagne au profit du fidèle Philippe de Montauban, nomme lieutenant général de Bretagne son héritier Jean de Chalon, convoque les États de Bretagne, émet un monnayage à son nom (une monnaie d'or à son effigie. Elle nomme aussi responsable du château de Brest son écuyer Gilles de Texue.

Trois jours après la mort de son époux, le principe du mariage avec Louis XII est acquis, à la condition que Louis obtienne l'annulation de son mariage avant un an. Elle retourne pour la première fois en Bretagne en , après avoir échangé une promesse de mariage avec Louis XII à Étampes , après le début du procès en annulation de l’union entre Louis XII et Jeanne de France.

Elle eut d'autres enfants avec Louis XII, Claude et Renée de France deux filles ; Claude sera la reine de François Ier et donnera son nom à une variété de prune.
 

Une reine mécène à l'image d'Aliénor d'Aquitaine

Anne aime la poésie,la réthorique, la philosophie, l'art ,la musique, les artistes . Elle possède de très nombreux livres qui lui viennent de son père de ses acquisitions personnelles ,de cadeaux , de legs de ses époux . 

Parmi ses poètes de cour ,citons l'humaniste FausteAndrelin de Forlì, le chroniqueur Jean Lemaire de Belgeset le rhétoriqueur français Jean Marot.

 

Les musiciens de sa cour sont :Johannes OckeghemAntoine de FévinLoyset CompèreJean Mouton.

Anne de Bretagne est sans aucun doute la première reine de France à apparaître comme une mécène recherchée par les artistes et auteurs de son époque.Elle y prend également à son service les musiciens les plus célèbres de son temps, 

Médaille d'Anne de Bretagne réalisée pour son passage à Lyon en 1499.

Elle eut d'autres enfants avec Louis XII, Claude et Renée de France deux filles ; Claude sera la reine de François Ier et donnera son nom à une variété de prune.

Claude l'ainée épousera contre la volonté de sa mère ,Francois Ier craignant l'annexion définitive de la Bretagne au royaume de France ! Crainte oh combien fondée !

Anne meurt vers 1514l.Le héraut d'armes de Bretagne Pierre Choque prononce pour la première fois le cri funèbre : « La reine est morte ! la reine est morte ! la reine est morte

La reine Anne de Bretagne est inhumée dans la nécropole royale de la basilique de Saint-Denis. Ses funérailles sont d’une ampleur exceptionnelle : elles durent quarante jours, et inspirent toutes les funérailles royales jusqu’au   XVIII è siècle.

 

Tag(s) : #Anne de Bretagne, #Histoire et histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :