Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une cathédrale industrielle aux portes du Pilat

appelée aussi «  l'usine rouge »

L'usine Gillet Thaon 

Une entreprise et des hommes 

 

Cet édifice du XIXème siècle a eu ses façades et ses toits classés aux monuments historiques .Il fut l'oeuvre de l'architecte Gaspard André sur commande du propriétaire des lieux : François Gillet.

De briques rouges, l'édifice possède sur certaines façades des trompes l'oeil c'est un exemple remarquable de l'architecture industriel du XIXème siècle.Il se visite les journées du patrimoine et aussi durant l'année.

 

Un palais industriel de briques

 

C'était au temps des industries

Et des citées ouvrières

On édifia sur les berges de la rivière

Une usine aux toits en dents de scie

Construite en briques régulières

Destinée à la teinturerie.

Cet ouvrage qui se dressa

Aux marches du Pilat

Utilisa l'eau pure du Gier

Pour fabriquer le fil et la soie

Pour les gens du monde entier

Et certaines têtes couronnées.

 

 

Cette cathédrale du textile 

Avait de nombreuses fenêtres

Pour laisser la lumière paraître

Et se protéger du soleil qui brille.

 

Dans cette cathédrale de la teinture 

Les chimistes inventèrent mille nuances

Du noir au violet au bleu sombre et azur 

Faisant de la cité, la capitale de France

Du lacet,de la soie, et des textures.

 

Sa cheminée se dresse vers le ciel

Donnant à l'édifice un coté solennel

L'horloge gardienne du présent

Prône à l'entrée ,comme il ya cent ans.

 

C'est à un voyage dans un passé récent

Qui s'ouvre devant vous au fil des allées

Tendez l'oreille visiteurs trop pressés

Et vous entendrez le bruit cadencé

Des métiers frappant sur les plis du temps.

 

Fermez les yeux et imaginez l'usine

Pleine d'ouvrières qui cheminent

Les femmes avec leurs cheveux dissimulés

Les blouses longues des teinturiers ,

Les chimistes dans leur laboratoire 

Préparant les mille nuances de noir 

Maitre Gillet fier de ces découvertes

Parcourir ses ateliers en complet veste.

 

Que dire des maitres Gillet

De Francois l'ouvrier qui cherchait ?

Le bâtisseur de la famille

De Joseph de ses fils et ses filles ?

Qu'il fut un patron humaniste

Donna à ses ouvriers cités, dispensaire

Jardins , centres, écoles primaire

Et bien longue est encore la liste.

Venez voir cette cathédrale de briques pleines.

Le décor autour en vaut aussi la peine

La rivière coule paisible , souveraine

Son eau à présent est pure, limpide et saine. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #l'usine de Gillet Thaon, #autres poésies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :