Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Le ballon rouge

 

Une histoire de Noël

Noël 1943

 

Je me souviens : c'était pendant la guerre .J'avais huit ans. Mes parents avaient pu passer en zone libre. Nous étions quatre avec ma sœur Sarah à nous enfuir en Suisse. Un passeur nous avait conduits avec cinq autres familles juives dans un refuge savoyard.

Des matelas jonchaient le sol. C'était la veille de Noel un 24 décembre 1943. Le propriétaire très gentil nous avait préparé la plus bonne soupe du monde que je n'ai jamais mangée. Puis un morceau de fromage de chèvre et quelques fruits secs complétèrent ce succulent repas de réveillon . L'aubergiste très généreuse avait emballé des cadeaux pour les enfants de ses hôtes. Sarah avait reçu une poupée en chiffon , d'autres des camions en bois, un petit cheval, des quilles, un ours..Moi on m'offrit un beau ballon rouge dans son filet.

Nous partîmes de bon matin avant le lever du soleil. C'était une aurore magnifique.Il nous restait que trois kilomètres à faire pour atteindre la frontière Suisse.Il fallait éviter les allemands. Tout se passa bien . Arrivés au sommet d'une crête , à la grande surprise du guide, une patrouille allemande débarqua sur le sentier en contre bas à 100 mètres de dénivelé. Vite nous nous cachâmes , terrés comme des bêtes. Plus question de bouger , car les soldats nous auraient repérés. Nous restions ainsi immobiles n'osant bouger pendant un quart d'heure qui nous paru un siècle .Puis les soldats se séparèrent un alla plus loin , longeant le sentier tandis que l'autre restait sur place, le fusil en bandoulière.

Par mégarde ,voulant serrer le ballon contre mon cœur , je l'échappais .Il sortit de son filet et commença à dévaler la colline. Pétrifiés nous étions sans mot .Je voyais mon ballon sauter de pierre en pierre , se rapprocher inexorablement de la sentinelle qui aurait vite compris qu'il y avait du monde la-haut et du monde qui se cachait !

Je voyais le visage de ma mère se décomposer de plus en plus, les larmes de Sarah couler ,les yeux de mon père s'assombrirent comme jamais.Les familles autour de moi priaient et le guide ne quittait pas des yeux la sentinelle .

C'est à ce moment là , avant que le ballon n'arrive aux pieds du soldat allemand, qu'un aigle apparut dans le ciel en poussant des cris stridents. Le soldat intrigué suivit sa course dans l'horizon .L'aigle se rapprocha de lui, menaçant. La sentinelle prit son fusil et le visa . Sa carabine s'enraya et l'aigle fonça sur lui .Alors l'allemand courut se réfugier dans un bosquet voisin. A ce moment là, le ballon passa à quelques mètres de l'endroit où la sentinelle  s'était postée.L'aigle se posa sur un arbuste .

Le ballon continua sa descente vertigineuse .

-C'est le moment ! Ordonna notre guide vite !

Nous dévalâmes l'autre  de l'autre coté de  la crête.

Jamais le soleil n'avait brillé autant ! Jamais le ciel n'avait été aussi bleu. Jamais la neige n'avait été aussi blanche !

Arrivés à un hameau le guide nous dit  :

-Vous êtes en Suisse  ! Que la chance vous accompagne en ce jour de Noël !

- Merci ! C'est notre plus beau Noël ! s'écrièrent les familles  ! Merci à vous !

Pour moi petit garçon , c'était un noël gâché : mes parents allaient me gronder pour sur . Par mon imprudence j''avais mis en danger la vie d'une vingtaine de personnes y compris notre guide et je venais de perdre mon  ballon.

Je me mis à pleurer !

-Pourquoi pleures tu ? Me demanda le guide ?

-Mon ballon ! Et j'ai failli nous faire prendre !

L'homme me prit dans ses bras :

-Mon enfant , crois -tu à la magie de Noël ? Des ballons tu en auras d'autres . Ce qui c'est passé , ce n'est pas de ta faute.  Tu n' es qu'un enfant ! Personne ne t'en veux. Vois- tu , c'est le petit Jésus ou la providence,  qui est venu ce matin sous l'apparence de l'aigle ! Il nous a protégés et nous a délivré un message : tu devais vivre ! 

Et sur ces mots il nous quitta .

 

Tag(s) : #Le ballon rouge : une histoire de Noel, #Conte de noel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :