Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que reste -t-il de notre devise : "liberté -égalité-fraternité" ?

"Philosophie sociale"

Que reste t- il aujourd'hui de cette devise ?de ces trois valeurs, écrites sur le fronton de nos mairies   ?

La liberté 

Malmenée au XXI ème siècle.

"Liberté liberté chérie" ! criaient nos révolutionnaires ! 

-Vous avez dit : "La liberté d'expression" ? 

Muselée sur les ondes et les médias  aux mains d'un minorité , d'une oligarchie  proche du pouvoir (y compris les instituts de sondage ) qui utilise la "censure" pour supprimer certaines informations , pour passer sous silence des faits, ou  maquiller  des vérités, des chiffres ,  des évènements.

Des journalistes de  radio  France ont fait grève pendant une semaine , pour leur emploi menacé (300 postes sur la sellette  ).

Oui la liberté d'expression d'information a reculé dangereusement dans le pays .

La  place de la France a considérablement chuté dans la liste des pays au sujet de la liberté d'expression.

La liberté de manifester : pourchassés, arrêtés, gazés, mutilés ,jamais depuis la seconde guerre mondiale il n'y eut autant de blessés graves lors de manifestations sociales pour le pouvoir d'achat !  sans compter les deux morts consécutifs à la répression policière ; un  jeune noyé dans la Loire  et une dame âgée de Marseille.

Jamais il n'a été autant dangereux de manifester dans le pays des droits de l'homme 

-deux morts

-22 mutilés et amputés à vie

-des centaines d'hospitalisés après avoir respiré des gaz lacrymogènes

-des enfants gazés sur leurs manèges

-des collégiens  proches de leur établissement visés par les armes des CRS

-des arrestations arbitraires

​​​​​​​-des femmes tirées  par les cheveux 

-des punitions humiliantes (jeunes mis  à genoux par la police ).. 

​​​​​​​L'ONU , la ligue des droits de l'Homme, Amnesty International , Bruxelles et la cour de justice tous les journaux d'Europe relèvent cette dérive de la violence policière  ordonnée par le pouvoir .

Les libertés personnelles se réduisent   : caméras, fichages, de toutes sortes , piratage des  données....tout sur votre vie privée est enregistré. 

​​​​​​​Le covid 19 a renvoyé pendant plus de deux mois tout le monde à la maison et vidé les places publiques, les rues. Sur les ondes , un matraquage permanent au sujet de l'épidémie a obligé les gens à rester chez eux créant un climat de crainte voire de psychose  . Beaucoup furent  effrayés ,et n'eurent plus  envie de manifester et de se manifester !

La liberté de se réunir étant menacée, tout était contrôle  : l'état avait  repris le dessus sur nos libertés.

L'égalité 

La France est le pays le plus inégalitaire concernant les enfants et leurs apprentissages (source Pisa)

 Un problème de discipline dans les classes françaises de collèges généralement

Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE, soulève un autre problème, celui de "discipline, car un élève sur deux déclare être gêné  à chaque leçon en raison du bruit. Une proportion plus élevée que dans les pays de l’OCDE qui nuit à la qualité des apprentissages. Et 40 % des élèves disent que les cours mettent trop longtemps à démarrer."

L'indiscipline, le manque de respect vis à vis du professeur, sont  de véritables fléaux propre à la France  ! L'éducation à la maison est en cela insuffisante, voire inexistante  et  peut être responsable "du mal vivre au collège " et des mauvais résultats .

"Notre système n’a pas assez agi sur certains leviers pour réduire les inégalités, à savoir mieux former les enseignants, investir dans les premiers niveaux d’éducation", analyse Eric Charbonnier, chercheur à l'OCDE. L'analyste met en avant les changements effectués en profondeur dans des pays comme le Portugal, le Royaume-Uni, la Pologne, l’Irlande, l’Estonie ou l'Allemagne, afin d'améliorer l'éducation. Des mesures qui ont payé, puisque tous ont progressé dans le classement du PISA, tandis que la France stagne.

Les inégalités des élèves relèvent du milieu social : plus un élève provient d'un milieu social élevé plus il aura de chances de réussir :  5 chances sur 5 .Par contre , si un élève vient d'un milieu défavorisé ,il aura une chance sur cinq de réussir.

 

Les inégalités sociales frappent aussi l'esprit dans ce beau pays de l'égalité : jamais les écarts entre riches et pauvres n'ont été aussi  grands ! Jamais les riches n'ont été aussi riches ! En deux ans ils ont vu leurs biens et leur fortune progresser comme jamais ! (voir statistiques et commentaires de presse ).

6 millions de gens vivent sous le seuil de pauvreté.Jamais les restos du coeur n'ont donné autant de repas , et à de nouveaux venus :

-retraités avec de petites retraites

-étudiants pauvres  

-mères célibataires

-familles monoparentales

-réfugiés, et étrangers

Jamais les oeuvres caritatives ont autant oeuvré  alors qu'une minorité de riches voyaient leur fortune exploser ( actionnaires capitalistes..)

L'inégalité entre hommes et femmes  est remarquable  également dans ce pays des droits de la femme et de la citoyenne !

Et que dire de la violence envers les femmes qui ne fait qu'accroitre chez nous , des féminicides ? ?

Et que dire des classe moyennes asphyxiées d'impôts ?

On fit les poches au plus grand nombre pour remplir celles des riches !

​​​​​​​Et que pensez de cette réforme injuste inégalitaire de la retraite par point qui plongera les générations futures dans la pauvreté  à l'âge de la retraite !

​​​​​​​Que penser des conditions de confinement des français : certains dans de jolies maison à la campagne avec jardins piscines  terrasses, et les autres bloqués dans un HLM sans  balcon  ? Jamais  les inégalités n'ont été aussi fortement ressenties !

​​​​​​​Que penser de ceux qui ont perdu leur petit boulot qui leur permettait de survivre avant  le confinement et qui ont du aller  demander pour la première fois de leur vie  à manger aux associations caritatives ?

​​​​​​​L'état a donné une petite prime pour ceux qui recevaient  le RSA mais les autres ???Des familles entières plongées dans le désarroi  !

​​​​​​​Que dire enfin de l'école, de ceux qui n'ont pas pu suivre les cours à distance faute de matériel d'ordinateur, de parents à même de les aider , des décrocheurs ?

La fraternité

Diviser pour régner le gouvernement sait bien faire ! 

​​​​​​​La France n'est  pas une société fraternelle mais une société fracturée  : les riches ne partagent pas avec le peuple bien au contraire : ils les exploitent alors que eux  doublent et triplent leur salaire tout en  licenciant leur personnel .

​​​​​​​C'est une société de classe, de lutte de classe qui se dévoile aujourd'hui.

-​​​​​​​La police  obéit au gouvernement et se lance contre le peuple qui manifeste.

-Les immigrés les étrangers sont  rejetés ou mis au ban de la société .

-Le racisme l'antisémitisme , les profanations de cimetières juifs témoignent de ce climat délétère  de haine et d'absence de fraternité entre les hommes et  les communautés.

-Le communitarisme dans certains quartiers augment dangereusement .

-les propos xénophobes fleurissent à propos de détails "le foulard des femmes musulmanes" qui accompagnent  les classes scolaires 

​​​​​​​Cette épreuve du coronavirus a mis l'accent sur tous ceux qui se sont battus pur les gens : les hospitaliers . Beaucoup l'ont payé de leur vie ayant attrapé le virus et en étant morts ! Quelles ont été leurs conditions de travail ?

​​​​​​​Au départ sans masques, sans tests....faisant des journées de 12 heures, laissant  leur famille ,  mal payés  !

Un immense mouvement de solidarité s'est levé pour eux on les  a applaudis  . C 'est bien  mais insuffisant . Si on les payait comme  il se doit   : comme les autres infirmières d'Europe  !

​​​​​​​Toutes les caissières de super-magasins souvent ignorées ..ont montré leur  utilité , leur courage. Certes  c'était  leur travail, mais elles ont été présentes !

​​​​​​​Les profs  ont suivi leur élèves à distance : proposant  des leçons, des exercices  à télécharger, et à retirer au collège. Certains sont allés  jusqu'à porter et  mettre dans les boites  aux lettres de leurs élèves les exercices à faire ...

Aujourd'hui un immense mouvement solidaire autour de nos soignants s'est cristallisé : on veut des moyens et de l'argent tour l'hôpital !

​​​​​​​Le monde d'après doit  mettre l'accent sur l'essentiel :

Relocaliser  des  industries de base  indispensables à la vie  :

-le médical : restructuration de l'hôpital 

-la pharmacie :  (vaccins médicaments)

- le textile :  avec  la fabrication des masques 

-l'alimentaire : avec la production de fruits légumes , viandes

-étendre les réseaux d'internet et donner l'accès aux plus démunies (familles et jeunes précaires)

 

​​​​​​​Les nouvelles valeurs 

Paradoxalement à cette situation , d'autres valeurs se sont développées  pour faire face à ce monde capitaliste individualiste qui ne rend pas la majorité des gens heureux et plonge la planète dans l'abime  :

-la solidarité nationale et internationale 

-l'économie écolo et sociale

-la démocratie citoyenne.

 

la solidarité  nationale et internationale

La solidarité : jamais nous n'avons eu autant de bénévoles ;  jamais nous n'avons vu autant d'actions de solidarité émerger, s'organiser pour aider les personnes en difficulté :  secours populaire ,catholique ...restos du coeur, paniers locaux , banque alimentaire.., artisans  boulangers offrant leur  pain aux plus pauvres , médecins et dentistes soigner gratuitement les plus démunis !...

- Accueillir dignement  les réfugiés  et les naufragés de la mer : c'est un  devoir d'humanité . Beaucoup de français ont aidé des personnes étrangères fuyant leur pays au risque de leur liberté et d'amendes .

-solidarité  avec les plus âgés : lutter contre l'isolement 

​​​​​​​-solidarité envers nos soignants : "nos héros ordinaires "qui ont lutté et qui luttent encore contre le covid 19

L'économie écolo-sociale :

-le désir de consommer autrement , dénoncer "la mal- bouffe, " manger plus sain : bio, faire travailler nos paysans locaux nos éleveurs, combattre le gaspillage alimentaire, lutter contre les traités permettant l'arrivage en France de viande  de pays ne garantissant pas nos  exigences ,

​​​​​​​-combattre  la société de consommation  : recyclage des objets, longévité de produits , ventes d'objets d'occasion 

-​​​​​​​favoriser les petits commerces  et les marchés de proximité au détriment des grandes surfaces, 

​​​​​​​-En écologie solidaire  et citoyenne pour la planète 

*respect des arbres de la bio diversité, limitation des gaz à effet de serre

-action diverses de nettoyages 

 * manifestations internationales des jeunes pour  le climat , respect des espèces et de la planète 

la démocratie citoyenne 

​​​​​​​Troisième valeur qui trouve un  profond échos auprès du peuple.Ce sont les gilets jaunes qui en ont parlé le plus  et en ont fait une priorité;  La France insoumise avant eux en avait fait un axe essentiel de son programme !.

-​​​​​​​Besoin de gouverner du bas vers le haut et non le contraire

​​​​​​​-méfiance vis- à -vis  des élus qui ne représentent pas le peuple 

-refus de déléguer sa voix,  son pouvoir à des gens ,les  députés, coupés de  la réalité et vivant dans leur sphère, au service du président

​​​​​​​-le référendum d'initiative citoyenne  outil de démocratie,   utilise pour redonner la parole au peuple 

​​​​​​​-assemblée citoyenne dans chaque village, villes cités importantes pour mettre le citoyen à sa place de décideur  et d'acteur politique . Ces comités de citoyens élus seront  renouvelables et auront vocation de  donner la parole aux gens  pour que ces citoyens élus  agissent et fassent ce que les gens  leur auront demandé de faire 

​​​​​​​-remise en cause du pouvoir décisionnaire du président du gouvernement  des anciennes institutions : assemblée nationale et sénat :  institutions du siècle dernier  ayant fait leur temps et  montré leurs limites. 

- Désir d'un autre monde antiraciste, solidaire, pacifique ou la violence d'état " de forces de l'ordre) n'aura plus jamais sa place  !!

 

Conclusion 

Brives de réflexions

Pour être un président jeune  E Macron n'en est pas  moins un adepte de l'ancien régime , ayant une vision dépassée et archaïque de la société du XXI me siècle.Il gouverne la France comme  avant  De Gaule et encore ...De Gaule n'a jamais gaspillé autant d'argent à l'Elysée pour les réceptions, la vaisselle, les chauffeurs  et ses frais personnels !

Ce président - monarque et n'a fait plaisir qu'à ses amis :  les banquiers et les riches !

La justice ,l'égalité pour lui c'est : dédoubler  des classes des quartiers difficiles en fermant des écoles et des classes de campagne et en déplaçant des enseignants ; favoriser quelques  quartiers difficiles au détriment de la désertification  rurale  ! Voilà  sa conception de la justice !

Les primes pour  l'emploi : des aumônes alors que les travailleurs veulent un vrai salaire digne pour eux et digne  ! Le gouvernement ne veutni augmenter le smic ni augmenter les retraites (gelées depuis huit ans) ni augmenter les pensions , ni augmenter les revenus des enseignants ( bloqués depuis dix ans) ! Par contre il a immédiatement supprimé l'ISF  et donné des crédit d'impôts aux très riches et cela sans que ces riches  le lui aient demandé !

-restitution de la CSG : prélevées et volées aux retraités 

Ah le ruissellement qui devait  profiter aux petits salaires !

Ah ces  premiers de cordée qui tireraient vers le haut les plus faibles !

En réalité il n'y eut point de ruissellement mais une pluie fructueuse pour les  plus riches qui ne laissèrent tomber aucune goutte à terre pour  ceux d'en bas .Quant aux premiers de cordée , une fois s'être hissés bien  en haut  du sommet de l'enrichissement  il lâchèrent la corde  et ceux qui étaient 'en dessous se fracassèrent contre les rochers  de  leur  égoïsme et de leur cupidité !!!!

Le capitalisme est à bout de souffle  et est  le père de tous les maux :

-individualisme

-dépression

-inégalité

-pollution

-injustices sociales,tensions sociales.

Ce président jeune est un réactionnaire  , de la vieille école au service d'une oligarchie qui détient tous les pouvoirs surtout celui de l'argent et des communications.

Après  s'être présenté comme un réformateur, voulant gouverné selon son désir : " ni droite ni gauche, ni syndicat ni association",  il a  jeté son masque et  surtout est entré dans une impasse qui l'a conduit à l'échec.

Sa politique  qui a marché un an , ne marche plus : 

- les élections municipales ont remis en lumière la résistance de tous les partis et l'effondrement de son parti laREM,

-les manifestations  contre la retraite  à points ont  montré  la place   réelle  qu'occupent toujours  aujourd'hui les syndicat.

- Les réactions contre les violences policières ont mis la lumière  sur  les associations anti violences  et antiracistes très présentes et actives  !

​​​​​​​C'est  l'échec total du "Macronisme " !

 Lors du covid 19, le président Macron a voulu apparaitre  humaniste, compatissant , préoccupé du sort des français ...mais lors de la première manifestation "déconfinée " à l'appel des soignants, chacun a pu voir les limites de son" charisme " à travers l'attitude des forces de police qui sont  à son service.

De plus il veut remettre sur le tapis "sa retraite à points " désavouée  par tous , remettre de l'huile sur le feu ? Est ce bien le moment ? Est bien raisonnable après ces mois de restriction d'angoisse de deuil  ?

Tag(s) : #Que reste -t-il de notre devise : liberté -égalité-fraternité" ?, #philosophie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :