Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La ronddes couleurs

légende

Conte pour les tout petits

Lorsque le grand maitre de l'univers construit la terre il avait dans ses mains une immense palette recouverte de couleurs : du jaune, du blanc, du noir, du bleu et du rouge .Il s'inspira de ce qu'il voyait autour de lui : du ciel, des nuages, du soleil, des étoiles, de l'orage des éclairs. 

 

Accroché à un rocher qui surplombait l'océan , il ne distingua pas clairement l'horizon ; le ciel fondait dans la mer.Il peint alors l'eau les lacs les mers les rivières en bleu car le ciel s'y reflétait dedans .

Il ne colorie aucun fruit en bleu et peu de fleurs et de plantes  à l'exception du  bleuet .Il réserva "la bleutée des choses"  exclusivement aux deux éléments : l'eau et le ciel . Il utilisa beaucoup cette couleur en peignant d'immenses océans occupant presque les ¾ quarts de notre planète pensant, qu'ainsi il ne manquerait jamais d'eau à l'humanité.

 

 

Puis voyant les nuages blancs s'approcher, et déverser des petits flocons de neige , il peint les montagnes les glaciers, et toute la calotte glaciaire des deux extrémités de la terre (le pôle nord et le pôle sud) en blanc se disant que ces espaces seraient des havres  protégés de fraicheur.

 

 

Puis le soleil apparut brillant réchauffant l'atmosphère. Le grand maitre salua l'astre bienfaiteur et choisit de peindre de sa couleur le jaune, les champs de céréales, le blé, le maïs , le tournesol, le colza, tout ce qui pourraient alimenter les hommes .

 

 

Le soleil se couchant au loin prit la couleur rouge. Le grand maitre décida de prévenir des dangers  futurs en peignant en rouge les endroits désertiques hostiles : les rochers , les déserts , les grands canyons là où l'homme ne devait jamais aller !

 

 

 

Puis de gros nuages noirs apparurent apportant avec la pluie son lot de mélancolie .

Le grand maitre décida de peindre en noir la nuit, l'ombre, la tristesse. 

Il était satisfait : il avait utilisé toutes ses couleurs primaires et allait plier ses affaires ,quand  le soleil réapparut avec un grand arc-en-ciel .La pluie continua quant à elle , de tomber .

Le maitre de l'univers fut ébloui : il ne connaissait pas toutes les couleurs comme : le vert, le marron , le rose le violet, l'orange, le gris.

Ces couleurs étaient en fait des couleurs secondaires c'est -à -dire réalisées à partir de l'alliance entre de deux ou trois  couleurs .

Ainsi le vert est le résultat du mélange du jaune et du bleu 

Le marron est le mélange du bleu et du rouge et du jaune

le rose est le mélange du rouge et du blanc

Le violet est le mélange du bleu et du rouge

l'orange est le mélange du jaune et du rouge 

le gris est le mélange du noir et du blanc

 

Le grand maitre ajouta vite ces couleurs dans sa palette et se demanda bien comment il pourrait les utiliser.La couleur verte lui plut particulièrement : elle lui rappelait la vie, la vivacité, l'espoir.

 

 

Il regarda autour de lui et se dit: »Je vais peindre en vert la terre comme cela l'herbe la verdure y pousseront ,et rafraichiront la nature . Sur ces flancs rocheux et ces collines nues je vais faire pousser des forets.

 

 

Puis il choisit la couleur marron le mélange de plusieurs couleurs.

Cette couleur qui est un ensemble devrait convenir à la terre, au semences, aux troncs d'arbres , aux écorces .

 

 

Il se reposa un moment et posa ses yeux sur le rose .Il ressentit une  émotion : 

- »Cette jolie couleur sera celle d'une fleur merveilleuse au parfum délicat que tout le monde convoitera . Elle sera aussi la couleur des joues des petits enfants  » .

 

 

Puis il prit le violet, pour colorer un bouquet de lavande, de violettes , et un panier de myrtilles, de cassis, de prunes.

Il n'avait pas fini. A présent le soleil était devenu rond et le ciel était orangé :

-Comme c'est est beau ! Le soleil est rond comme un fruit  ! Je vais créer un fruit à son image , on l’appellera « orange ».

 

Puis de petits nuages à nouveau arrivèrent de petits nuages gris

- »La dernière couleur à utiliser : pour la pluie, les nuages légers, quoi d'autre ? Le grand maitre chercha longtemps puis se dit :

-Bah les hommes trouveront bien des choses à peindre en gris ! 

 

Il avait fini son ouvrage et allait pouvoir se reposer , lorsqu’il pensa que son œuvre n'était pas complète et pas achevée car  il manquait la couleur arc- en -ciel  à la planète » !

Il réfléchit et dessina un oiseau , des perroquets, de perruches, des paons aux ramages multicolores .

- »Ah je suis content de moi ! Se dit-il ! Allons nous coucher à présent . Demain les hommes découvriront  mon oeuvre ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #:" la ronde des couleurs ", #conte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :