Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire drôle d'une toute petite fille

 

Nana était une petite fille plus petite que les autres. Bien sur souvent cela la gênait surtout le regard de certaines personnes. Quant aux enfants ,ils l'avaient accepté telle qu'elle était  : une fille blondinette haute comme trois pommes futée drôle et hyper douée pour le dessin.Elle dessinait tout, tout le temps : tout la nature les portraits, les saisons.

Sa trousse de crayons ne la quittait jamais remplie de son matériel pinceaux, gomme taille crayon ciseaux, colle..

Un jour, alors que les parents étaient sortis faire les courses, la soeur ainée de Nana  une adolescente de quinze ans nommée Marielle fut chargée de la surveiller.

Quelques temps après le départ des parents  on sonna   à l porte des filles

-Eh salut  Nana ! Marielle es tlà ?

-Oui je suis là di t grande qui venait de courir jusqu'à la porte

- On va faire un tour .tu viens avec nus ?

Oh je dois garder cette ..

-Cette quoi ? questionna Nana en colère

-Cette toute petite fille !Répondit Marielle sèchement .

-Oh je peux vous accompagner aussi ! proposa Nana !

-Non tu ne viens pas avec nous Nana ! Ce n'est pas ta place ! coupa Marielle.

-Mais je ne vous générai pas ! Je me ferai toute petite  ! Allez laissez moi vous accompagner !

-Pas question !

-Si tu sors sans moi  je dirai à  maman et à papa que tu es sortie sans leur permission en me laissant  seule à la maison !

-Si tu fais cela je me vengerai je jetterai tous tes crayons dans le puits   ! Tu restes ici  !  Tu m'obéis ! !

Et Marielle  sortit en fermant à double tour sa petite sœur qui pleurnichait .

-Où allez vous ? Lança encore Nana.

Marielle ne lui répondit pas. Après cinq minutes de tristesse   la fillette  eut une idée . Elle savait comment sortir de la maison. A l'étage  sa chambre avait une  fenêtre qui  donnait sur le jardin et un grand pommier  se dressait vers sa fenêtre. Nana prépara son matériel de dessin, grimpa jusqu'à la fenêtre, l'ouvrit , attrapa une branche  de l'arbre et se laissa descendre  tout le long jusqu'au pied de l'arbre. 

Pendant ce temps , à l'orée du bois ,Marielle retrouva Joséphine et Roxane.

Les trois grandes filles pénétrèrent dans la foret . Nana les rattrapa sans être vue.Au bout de dix minutes de marche, elles s’arrêtèrent près d'une petite mare :

-Eliot m'a assuré qu'ils seraient là à seize heures , avec Bertrand et Jérémy.Quelle heure est- il ?

-Seize heures précises ! Dit Joséphine

-Attendons -les ! Proposa Marielle

Au bout d'un bon quart d' heure Roxane s'impatienta :

-Etait ce là  le  rendez- vous ? Allons un peu plus loin !

Nana venait de comprendre que  ces trois demoiselles se rendaient à un rendez-vous amoureux et c'est pour cela que Marielle considérait  sa présence  "d'indésirable »

 Les demoiselles marchèrent encore dix minutes puis s'assirent sur de grands troncs de bois couchés

elles crièrent et appelèrent leurs soupirants

-Oh  , Bertrand, Jem, Eliot où êtes vous ???

Pas de réponse que les oiseaux et le vent leur répondirent

 Elles patientèrent une bonne heure .

-Allons- nous en ! Dit Roxane dépitée. Ils se sont moqués de nous On réglera nos comptes plus tard  ! Je connais un raccourcis, par ici !

Les filles prirent une coursière quand soudain un large filet s'abattit sur elles : un filet pour capturer les faisans et les perdrix car c'était l'époque de la chasse .Le filet les remonta accroché à deux grands chênes. Elles hurlèrent : 

-« Au secours » au secours »  ! Venez à notre secours, ! Nous sommes prisonnières !

Seule la foret leur répondit encore  avec les grognements du sanglier, les glapissements des renardeaux, les couinements des lièvres, les bramements du cer,et les hurlements des loups. Aucun humain à la ronde .

La nuit tombait à présent et l'humidité se faisait sentir.

-Combien de temps allons -nous rester ici ? Une nuit voire plus si les chasseurs ne relèvent pas le gibier  ! Dit Marielle

-Et si les loups ou les sangliers nous attaquent ? Dit Roxane.

-Et si on meurt de froid ou d'épuisement ? Conclut Joséphine en sanglots.

C'est alors qu'apparut Nana dans la lueur de la lune naissante.

-Vous êtes bien là- haut ?

-Nana petite soeur ! dit Marielle va  vite chercher du secours .

-Et que me donnerez vous si je vous délivre ?

-Euh ma broche que tu convoites depuis longtemps !

-Non Non  ce n'est pas suffisant !

-Moi je t'offrirai les plus bons gâteaux que mon père fait  ! Lui promit Roxane dont le papa était le  pâtissier  du village.

-Moi je te donne ma play- station ou mon jeu vidéo ! Proposa Joséphine.

-Non Non ! Ce n'est pas cela que je veux !

-Alors tu désires quoi ?

Etre votre amie et pouvoir sortir tous les jours avec vous !

-Tous les jours ? C'est impossible !

- Bien je retourne à la maison Je vous laisse j'expliquerai aux parents pourquoi vous êtes allées dans le bois !

-Soit ! Soit ! Cria Marielle . Tu as gagné.J accepte mais à une condition que tu te fasses toute petite quand tu nous suivras que tu te caches lorsque nous serons avec nos amis

-Vos amoureux ?

-Eh oui et d'autres personnes ! ajouta Marielle 

-C'est bien gentil toutes ces promesses mais comment vas- tu faire pour nous libérer ? s'écria Roxane

-Avec ceci ! Avec mon ciseau que j'ai toujours dans ma trousse et qui me suit partout !

Et Nana découpa lentement méticuleusement  le filet libérant les trois prisonnières .

Les filles traversèrent en courant la foret pour rejoindre leur demeures familiales 

Le lendemain lorsque le chasseur vint relever son filet, il le trouva hors d'usage endommagé et découpé . Il se mit à hurler :

-Qui a fait cela ?

Tous les animaux de la foret l'entouraient .

- Est -ce la louve ?

-Non ! Dirent en choeur les bêtes

-Est- ce le garde champêtre ?

-Non !

-Est-ce un des garnements que j'ai surpris dans ma cabane  hier Eliot,  Jérémy  Bertrand  ?

-Non ! Non !

-Est -ce le sanglier ?

-Non !

-L'écureuil ?

Non !

-La marmotte ?

-Non !

-Les faisans ,les oies sauvages ,les perdrix ?

- Non NON NON ! Vous n'y êtes pas du tout ! Ricana maitre renard !

-Le maire

-Non !

-Les bucherons ?

-Non non !

-la sorcière ?

-Non !

-Mes amis les braconniers ?

-Non non !

-Mais alors qui ?

-Que nous donnerez -vous si on vous dit celui qui a détruit votre filet ?

-Euh ? Que voulez -vous ?

-Plus aucun piège dans la foret ! S'écria le blaireau

-Plus de filet ! ajouta le lièvre

-Ni de poison ni de fromage pour nous attraper ! Grommela le sanglier

-Aucun tire sur les faisans ,les perdrix et les autres volatiles ! Brama le grand cerf.

-Vous promettez enfin de ne pas vous en prendre à celui ou celle qui a cassé votre filet !

-Soit ! Soit ! je le promets  et je lui pardonne  mais dites moi son nom !

-Eh bien c'est une toute toute petite fille pas plus haute que quatre pommes qui peut se cacher derrière un gros champignon et qui se nomme Nana !

-Une toute petite fille a été capable de faire ça  à mon énorme filet ?

-Oui !

-Ah !Ah ! De rage le chasseur se mit à taper des pieds si fort que sous ses pas la terre s'ouvrit et il fut englouti à l'intérieur.

 

 

Tag(s) : #Histoire drôle d'une toute petite fille, #conte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :