Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a 47 ans un 20 novembre 1975 mourait le dictateur de l'Europe occidentale : Francisco Franco.

Ce général  rebelle qui avait osé se dresser  avec d'autres généraux contre la République légalement élue et qui dirigea pendant 26 ans le pays d'une main de fer .

Il s'en était suivi le soulèvement républicain, la terrible guerre civile d'Espagne qui avait fait des milliers de morts, l'élan international des hommes  volontaires venus de 52 pays pour soutenir la République que l'Eglise et les fascistes de tous bords Allemands, Italiens Portugais , extreme droite ...voulaient détruite.

Malgré leur courage,  ils furent vaincus car Hitler et Mussolini apportèrent à Franco une aide logistique de premier plan : aviation, chars, bombardiers...

Les Républicains connurent aussi une guerre dans la guerre : les Russes voulurent faire de  l'Espagne une "colonie ". Devant cette impossibilité, Staline..se retira laissant la place aux fascistes.

La suite tous la connaissent : l'exode des républicains  des familles entières  marchant dans la neige dans la montagne en plein hiver, quand ce fut possible  et l'internement dans des "caps de concentrations infâmes et indignes   Argelès  sur mer Gurs. Barcarès... l'exil  !

. Pour les autres retenus en Espagne , l'emprisonnement dans des cachots sordides des soldats   des  officiers de  l'armée républicaine ,  des procès arbitraires , la répression la délation les tortures,  et pour la population civile : les privations de tout   : liberté , nourriture , culture !! La punition de Franco et de l'Eglise  : être obligé d'assister à la messe pour avoir un bol de soupe !

Et après que sont devenus les exilés ?

La grande majorité des hommes a rejoint la résistance en France . Un bon nombre a libéré Paris sous les ordres du "patron" le maréchal Leclerc avec leurs chars de la république espagnole. D'autre dans le sud ouest ont libéré des villes  :'Foix "...de l'occupant allemand...

Un groupe d' espagnols  est allé jusqu'au nid d'aigle d'Hitler".

En novembre 1944, des guérilleros espagnols ont tenté de libérer l'Espagne des fascistes .' "la reconquête du Val d'Aran".

Hélas la France et les alliés ne vinrent pas à leur secours :  De Gaulle les  désarma et reconnut Franco en novembre 1944 , le premier à le reconnaitre !

Par la suite  les réfugiés espagnols durent "continuer à vivre en exil sans renonce à leur idéal de liberté .Certains entrèrent dans la clandestinité avec l'ETAT basque et d'autres catalans menant en Espagne franquiste des actes des sabotages et de résistance.

Après la fin de  guerre certains en France et en Europe voulurent faire tomber Franco dernier ami d'Hitler en fermant la frontière avec l'Espagne et en mettant en place un embargo sur toutes le marchandises..

Hélas un certain  Robert Schuman très catholique qui avait soutenu Franco  pendant la guerre civile et  avait  participé au gouvernement de Vichy, bien qu'il eut été frappé d'indignité nationale , devint  quand meme ministre  grâce à ses appuis  financiers et industriels sous la quatrième république,  puis  président du conseil .Il leva cette interdiction permettant à Franco de rester dictateur de l'Espagne pour des décennies ...

Sous De Gaulle les républicains espagnols devaient se faire tout petits. ...En 1970 alors qu il n'était plus au pouvoir De Gaule  à quelques mois de sa disparition De Gaulle rendit visite à Franco à Madrid où il fut  reçut grandement !!...

Et comme  si cette humiliation ne suffisait pas à faire taire les républicains en exil ou cachés en Espagne quelques années plus tard en 1975, quand le dictateur mourut   , un autre président de la république Valéry Giscard d'Estaing, mit en berne les drapeaux du  pays   ! Une honte ! Une insulte faite  à tous  les républicains  espagnols qui se sont battus  pour la libération de  la France !

Il faudra attendre 44 ans pour qu'en Espagne avec le gouvernement de  coalition gauche socialiste et Podemos , on "sorte" Franco " de son mausolée  et qu'on  déboussole ses statues pour  tourner le dos au dictateur !

Je ne  doute pas  que les fascistes  espagnols vont commémorer la mort de leur idole 47 ans plus tard !   !

Ce sont  les  "pro-Républicains", la gauche  qui  aujourd'hui  est aux commandes du pays .

Vive la République !

 

Tag(s) : #Il y a 45 ans mourait FRanco, #dictionnaire guerre d'Espagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :