Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que s'est il passé un 16 novembre dans l'Histoire du monde ?

Le 16 novembre 1532 Pizarre s'empare de l'Inca Atahualpa

 

 

Le 16 novembre 1532, l'Inca Atahualpa, ou « fils du Soleil », se rend en grande pompe auprès de Pizarre dans l'espoir de sauver son pays, l'empire inca.

Son arrestation par traîtrise va livrer aux Espagnols l'immense empire des Andes, ses villes et ses mines...

Pizarro un aventurier inspiré

Il rêve de renouveler l'exploit d'Hernan Cortés, un aristocrate de sa région qui a soumis le royaume aztèque, dans l'actuel Mexique. Il s'associe avec un autre « conquistador » de son espèce, Diego de Almagro. Ensemble, ils explorent la côte occidentale de l'Amérique du sud.

Forts de leurs découvertes, ils obtiennent le soutien de l'empereur Charles Quint pour la conquête de l'empire inca, au coeur de la chaîne montagneuse des Andes. C'est ainsi qu'ils débarquent à Tumbes, au nord du Pérou, à la tête de 183 aventuriers... et avec 37 chevaux.

La petite troupe s'engage dans l'ascension de la cordillère des Andes, à la rencontre de l'Inca, le souverain de ces montagnes

Quand l'Inca arrive avec sa suite, le chapelain espagnol l'exhorte à se convertir et lui tend la Bible. L'Inca la rejette. Le chapelain, alors, se tourne vers son chef et lui dit : « Je vous absous » (sous-entendu : pour tous les crimes que vous allez commettre). À ce signal, les cavaliers dissimulés derrière les maisons massacrent les Indiens au canon et à l'arquebuse. Plusieurs milliers succombent.

L'Inca avait coutume de dire : « Dans ce royaume, aucun oiseau ne vole, aucune feuille ne bouge, si telle n'est pas ma volonté ». L'Espagnol n'en a cure et se saisit d'Atahualpa.

Le prisonnier lui promet une rançon fabuleuse contre la promesse de la vie sauve. C'est ainsi que, pendant des mois, les sujets de l'Inca amènent à Pizarre des caravanes chargées de métaux précieux. Au total l'équivalent de 4.600.000 ducats espagnols. 

Pour complaire à son bourreau, l'Inca, de sa cellule, ordonne aussi l'exécution de son rival Huascar et se fait baptiser...

Mais Pizarre n'a cure de ces démonstrations de bonne volonté. Ayant obtenu la rançon qu'il voulait, il fait traduire l'Inca en jugement. Au terme d'un procès évidemment inique, le prisonnier est condamné à être brûlé vif.

Par une singulière mesure de clémence, Pizarre se contente de le faire garrotter dans sa cellule le 29 août 1533.

L'empereur Charles Quint condamnera vivement ce crime mais n'y pourra rien changer.

C'est la fin de l'empire inca qui domina les Andes pendant quelques décennies et développa une civilisation originale, fondée sur l'adoration du soleil et la culture de la pomme de terre.

Pizarre achève la conquête du pays et fonde la ville de Lima. Bientôt, il ne tarde pas à se disputer avec ses compagnons de fortune. Il fait exécuter Almagro mais meurt lui-même assassiné par les amis de ce dernier le 26 juin 1541.


 

Source Hérodote

wikipédia Histoire de l'Amérique du Sud- les Incas

16 novembre 1919 en France : Le Bloc national au pouvoir

Le 16 novembre 1919, les élections amènent à la Chambre des députés une majorité conservatrice, le Bloc national, avec beaucoup d'anciens combattants (la Chambre est dite « bleu horizon », de la couleur de l'uniforme).

Cette coalition est due à l'initiative du président du Conseil Georges Clemenceau et du président de la République Alexandre Millerand, avec deux objectifs : la lutte contre le bolchévisme et l'intransigeance vis-à-vis de l'Allemagne. Elle englobe quatre groupes parlementaires (l’Entente républicaine, l’Action républicaine et sociale, la Gauche républicaine démocratique et les Républicains de gauche) qui ont fait partie de l'union sacrée pendant la Grande Guerre. Mais les socialistes en ont été exclus en raison de leurs compromissions avec les bolchéviques russes et les radicaux s'en sont exclus du fait de l'absence des socialistes !

Atteinte dans sa vitalité par le carnage de la Grande Guerre et son contrecoup sur la natalité, la France peine à retrouver sa prospérité d'antan et compte sur les réparations allemandes pour la sortir d'affaire. Président du Conseil, Raymond Poincaré, fait occuper la Ruhr pour garantir leur versement. C'est un échec que le gouvernements successifs doivent compenser par de fortes augmentations d'impôts et que les électeurs sanctionnent lors du scrutin du 11 mai 1924 en remplaçant le Bloc national par le Cartel des gauches.

Sources hérodote.net Wikipédia-histoire de laFrance

16 novembre 1920 : L'« Armée blanche » défaite à Sébastopol


Les troupes blanches  ci dessus.

Le 16 novembre 1920, la défaite de l'Armée blanche de Wrangel, à Sébastopol, confirme la victoire des bolchéviques et de Lénine et met fin à la guerre civile en Russie.

La coalition internationale contre l' armée rouge regroupe : la 

France, les USA, l' Angleterre, le Japon, l'Australie l'Allemagne, la Grece, la Techécolosvaquie,et le  Canada

Dans cette bataille où Frounzé et Bela Kun jouèrent un rôle décisif, les anarchistes partisans de Makhno ont participé à la victoire.E n 1919, les groupes de guérilla de

Makhno (Nestor Ivanovitch Makhno ( est un communiste libertaire fondateur de l'Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne qui, après la révolution d'Octobre et jusqu'en 1921, combat à la fois les Armées blanches tsaristes et l'Armée rouge bolchévique..

En 1919 ses troupes guérillas se transforment en une véritable armée, la Makhnovtchina, qui compte jusqu'à 50 000 hommes et fera gagné la guerre contre les armées blanches et leurs soutiens du monde entier . 
 

L'armée rouge ci dessus


L’offensive déclenchée en 1920 par Wrangel s’est accompagnée de la reconnaissance officielle par le gouvernement français du gouvernement Wrangel.

Les armées blanches (voir photo) ont reçu l’aide de forces de l’extérieur de la Russie : celle du Japon, du Royaume-Uni, du Canada, de la France, des États-Unis, de l’Allemagne, de l’Australie, de la Grèce et de la Tchécoslovaquie.

Cette aide extérieure, c’est notamment traduite par l’opération Arkhangelsk, où les alliés sous l’impulsion des USA, débarquent des troupes dans la région d’Arkhangelsk à la fin de 1917.

La France, pour sa part, enverra deux escadrons de cavalerie de légion étrangère.

La France et l’Angleterre interviennent aussi en mer Noire en 1918-1919 au profit de l’armée de Denikine, mais sans grand succès.

Un mouvement armé persiste dans la région de Vladivostok jusqu’en août 1922.

Les troupes blanches doivent abandonner le combat et sont dispersées.

Les survivants s’embarquent sur les navires alliés.


sources Wikipédia-Hérodote.net- la révolution russe- l'armée rouge- Makhno-

Tag(s) : #16 novembre dans le monde, #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :