Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La luge de Noël

C'était quelques jours avant Noel dans un pays du Nord où les enfants ont coutume de jouer avec la neige qui durent longtemps chez eux.

Un des jeux favoris était la descente en luge de la piste    des sapins . La luge la plus rapide remporterait le trophée : une coupe en forme de luge mais aussi un magnifique panier garni avec de bonnes choses pour la famille et en plus une luge pour adulte ou un traineau au choix !

Les enfants Greta et Marcus frère et sœur se préparèrent dès que la première neige fut tombée. Marcus était un garçon téméraire audacieux courageux qui n'avait peur de rien .Sa soeur Greta était tout le contraire : timide effacée, craintive elle se reposait beaucoup sur son grand frère .

L'an dernier Marcus avait fini troisième avec une récompense : des confiseries.Mais les petits voulaient cette année gagner le premier prix pour faire plaisir à leurs parents qui étaient d'humbles paysans . Pour cela Marcus eut une bonne idée : il alla demander l'aide à Victor le menuisier l'ami de son père.

-Victor peux -tu nous construire la luge la plus rapide de Norland ?

Victor sourit

-Je veux bien te construire une luge mais savoir si elle sera la plus rapide ? Cela dépendra de toi !

-Je sais conduire les luges, éviter les bosses et sauter quand il y a un obstacle mais je veux que tu travailles le bois que tu le patines pour qu'il glisse plus facilement sur la neige.

-Si tu veux cette luge tu devras venir m'aider à la construire Marcus ! Es -tu d'accord ? 

-Oh oui Victor . Quand commencerons -nous ?

-Demain !

Durant tout le mois de novembre et le début mois de décembre Marcus se rendit chez Victor les jours où il n'avait pas classe et après l'école à 15 heures car la-bas l'école finit de bonne heure à cause de la nuit qui tombe tôt...

. Il travailla dure avec le menuisier : scia les pièces de bois les affuta les ,lissa les , assembla.Il peignit la luge en rouge d' un beau vernis . Puis un matin une semaine avant la compétition, il sortit l'essayer.Il tomba sur des garçons jaloux de sa belle luge

-C'est Victor qui te l'a faite !

-Il m'a aidé mais c'est moi qui l'ai montée !

-Exact ! Approuva Victor qui venait   d'arriver.Il  ajouta répondit :

-Marcus  a travaillé dur. Et vous ,votre luge l'avez- vous construite vous-même ?

Les garçons gênés répondirent :

-Eh bien au revoir Victor nous avons du travail nos parents nous attendent..

Les trois garnements partirent la tête basse. Victor fit un clin d'oeil à Marcus :

-Eh bien tu as fait déjà des envieux ! Vas -tu l'essayer ?

-Oui j'y vais ! Je vais chercher Greta je lui ai promis .

Peu de temps après, les deux enfants grimpèrent la colline enneigée. Sous les yeux bienveillants du vieux Victor, Marcus  s’installa sur la luge. 

-Fais attention ! dit Greta .La neige n'est pas stable , et il y a des cailloux .La piste n'a pas été encore balisée !

-Ne t'inquiéta pas !

Marcus s'élança sur la piste et dévala à la vitesse du vent la pente glissante .

-Çà alors ! s'écria Greta restée en haut de la piste. C'est sur que tu vas gagner ! Tu as évité les bosses, le trou, et ta luge , vole vole ..

 Ils éclatèrent de rire . Marcus recommença deux fois encore.

Victor était satisfait.

-Je vous quitte les enfants , continuez à vous entrainer !

-Veux tu essayer ? Proposa alors Marcus à sa sœur ?

-Non ! Dit Greta j'ai  peur !

-Peur de quoi ! Allez monte avec moi !

La fillette s'exécuta et s installa derrière son frère . Elle l'agrippa en passant ses bras autour de sa taille.

-En avant ! Et les deux enfants dévalèrent la colline à la vitesse de l'éclair et la remontèrent aussitôt . 

-Tu vois ! Tu n'as pas eu peur ! Dit Marcus. Descends toute seule à présent !

-Oh non !

-Je t'en prie fais le pour Victor ! On lui dira que tu as  descendu la colline  toute seule .Il sera content !

Finalement la fillette se mit sur la luge et dévala la piste. Marcus applaudit.

Epuisés par tant d'efforts et  d'émotions, les enfants rentrèrent chez eux tirant la jolie luge luge derrière eux.

Les parents les complimentèrent et chaque jour après l'école Marcus et sa sœur s'entrainaient.

Les compagnons de classe de Marcus le voyant dévaler aussi vite, en prirent ombrage surtout Peter , un grand  brun qui pensait bien encore gager le premier prix comme l'an passé.

Il chercha querelle à Marcus et se bagarra avec lui. Tandis que d'autres garnements s'emparaient de la luge  et tentaient de la casser à coup de pierres.

Marcus les poursuivit jusqu'à chez eux et demanda à leurs parents de réparer sa luge.

Les parents  mirent  Marcus, dehors.

Une grande dispute éclata entre les familles.

-Voilà où conduisent  la méchanceté et la jalousie  ! Maugréa le maire qui ne voulait pas d'histoire sur sa commune.

Puis l'homme ajouta sévèrement :

-Je vais tout bonnement supprimer la compétition avant qu'il y ait des blessés !

Peter était  content.Il conservait dans ces conditions le trophée et son titre .Mais Marcus n'en resta pas là.Sur les conseils de Victor, il écrivit au prince du pays qui était un prince jeune et aimable et qui connaissait bien Victor le grand menuisier charpentier . Il n' y avait pas si longtemps que cela , quand il avait eu  dix ans , le prince lui même avait participé à ce concours de luge et c'était Victor qui lui avait fabriqué sa luge. ….

En attendant la réponse ,Victor travailla toute la nuit pour réparer la luge. Au petit matin elle était réparée et encore plus belle .

Marcus la testa : elle allait encore plus vite !

Le lendemain  matin  c'était la veille de Noel, le jour où devait avoir lieu la compétition  ,le prince en personne se rendit dans le village et exigea que le   concours  eut lieu en sa présence.

Quelle effervescence ! Le maire ne savait plus où donner de la tête !

Enfin à 14 heures les concurrents se présentèrent pour s'inscrire.

Peter fut  surpris de voir Marcus avec  sa belle luge  comme neuve  et de voir Victor discuter chaleureusement avec le prince. Le menuisier lui  présentait  son "apprenti  ", Marcus....et les deux hommes  évoquèrent les souvenirs communs du   bon vieux temps. 

On donna le signal.

Il y avait deux courses ; une collective avec un circuit de virages impressionnants en descente et une course individuelle chronométrée : la grande descente des sapins.

L e signal de départ d e la première course fut donnée.

Au bout  de quelques minutes, Marcus était en tete.

Peter  essaya de  le déstabiliser en fonçant sur la luge de Marcus par derrière .Mais Marcus garda  son équilibre .

Alors Peter  jeta des morceaux de bois devant Marcus  mais la luge sauta les obstacles.

Une dernière tentative de Peter pour freiner Marcus fut  de lancer un lasso pour immobiliser son concurrent. Mais  en   tirant sur la corde ,ce fut Peter qui perdit  l'équilibre et  alla  s'affaler  en contrebas avec sa luge.   Marcus  termina tranquillement sa course et franchit sous "les hourras  " le premier les portillons de l'arrivée.

Pour la course individuelle, le prince proposa de chronométrer tous les participants avec le maire, l'instituteur et  le garde chasse  .

La luge de Marcus volait sur la piste et tous étaient comme éblouis  de voir dévaler à la vitesse de l'éclair cette luge rouge qui fendait la neige et s'élevait vers le ciel bleu.

Ce fut une magnifique compétition que Marcus remporta brillamment ;

Il reçut bien sûr le trophée , le grand panier garni qu 'il offrit à ses parents et un traineau de chiens pour adulte.

Le prince le récompensa en lui offrant une montre en or . Il l'invita à venir au Château avec ses parents  et Victor  le nouvel an .

La nuit ,la famille fêta la nativité et fit un tour en traineau et en luge  sous le ciel étoilé.

Le lendemain dans leurs souliers laissés près de la cheminée , Marcus et Greta découvrirent des cadeaux  : une jolie poupée  et une ménagère , pour Peter le sportif, un vélo.

-Le père Noel  est- il devenu riche ? questionna Greta crédule

Les parents  lui sourirent et répondirent :

-C'est la magie de Noel !

 

 

 

Tag(s) : #La luge de Noel, #Conte de noel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :