Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


9 mai Jour de la Victoire (9 mai)

Le Jour de la Victoire (en russe День ПобедыDien' pobiedy), célébré le 9 mai en Russie et dans la plupart des pays de l'ancienne Union soviétique, est le jour de commémoration de la signature à Berlin de l'acte de capitulation de l'Allemagne nazie face aux troupes alliées (Union soviétiqueÉtats-UnisRoyaume-Uni et CommonwealthFrance librePologne libre, Roumanie, entre autres) et donc la fin pour les Soviétiques de la Grande Guerre patriotique

Un premier acte de reddition de l'armée allemande a été signé à Reims (France) le  à 2h41 du matin. Cet acte de reddition reconnaît la capitulation sans condition du Troisième Reich et ordonne la cessation des combats le  à 23h01. 

Staline ayant demandé que l'acte soit signé dans la capitale d'Hitler (Berlin), une seconde signature de l'acte de capitulation a eu lieu à Berlin dans la soirée du , à 23 h 01 (heure d'Europe centrale), soit le  à 01 h 01, heure de Moscou, compte tenu du décalage horaire.

Jour de la Victoire

Le Jour de la Victoire est un jour férié instauré en 1965 en Union soviétique et est actuellement férié en RussieBiélorussieArménieKazakhstanOuzbékistanKirghizistanGéorgieMonténégroMoldavie et Ukraine. Un défilé militaire est organisé ce jour-là à Moscou, sur la place Rouge, et la population arbore le ruban de Saint-Georges pour célébrer l’événement. De plus, de nombreux Russes arborent ce jour-là des portraits de héros de la Deuxième Guerre Mondiale


 

L'union soviétique a payé le plus lourd tribut humain au cours de la seconde guerre mondiale

L'ouverture des archives sous le dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev conduit à une nouvelle révision : 26,6 millions de morts, dont 12 millions de soldats et 14,6 millions de civils. La famine durant le siège de Leningrad a fait jusqu'à 1 million de morts. La bataille de Stalingrad fit plus d'un million de morts côté soviétique.Le conflit a fait au total quelque 2,5 millions d'invalides. Des centaines de milliers d'entre eux, faute de prise en charge, ont été réduits à la mendicité, nourrissant leur rancœur à l'égard du pouvoir.

En 1948, les autorités commencent à organiser leur mise à l'écart, internant des milliers d'entre eux dans des monastères désaffectés et convertis en sanatorium, dans le nord du pays. Ces établissements se sont ensuite multipliés pour enfermer contre leur volonté mendiants, invalides et marginaux, perçus par le pouvoir comme une souillure pour l'URSS. Certains de ces sites ont existé jusqu'aux années 1970.

Exécutions, désertion, collaboration

Plus de 2,53 millions de Soviétiques ont été condamnés par les tribunaux militaires pour différents crimes, dont 1,43 million de déserteurs ou de réfractaires. Entre 1941 et 1945 ce sont 157.593 

Vladimir Poutine célèbre cette année la grandeur russe et la «fête sacrée» de la victoire contre le nazisme

Les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale se dérouleront dimanche sur la place Rouge en présence du président russe mais quasiment sans invités étrangers et dans un contexte de grande tension internationale

 

Tag(s) : #Le 9 mai en Russie, #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :