Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trappeur et Indiens

Au début du XVIIe siècle, les colons ont été gagnés par la fièvre de l’« or brun » : le commerce de la fourrure de castor. Pour traquer l’animal, les « coureurs de bois » se sont aventurés, en solitaires, au plus profond du pays amérindien. Si certains ont fait fortune, beaucoup y ont perdu la vie.

Les trappeurs en s'aventurant toujours plus loin ,pour trouver des peaux, jouent un rôle fondamental dans la conquête de l'Amérique .Ils découvrent de nouvelles rivières, de nouveaux passages, de nouvelles vallées, des peuples Indiens comme les Sioux et les Mohicans .Ils se déplacent à pied à cheval , en canoës faits d' écorces de bambou, en traineaux tirés par des chiens ou à cheval .

Les premiers trappeurs blancs s'établirent au Canada et vécurent en parfaite harmonie avec les Indiens dont ils partageaient les habitudes.

Trappeur veut dire : trapper : attraper, piéger ...un animal

Pendant longtemps le commerce des peaux fut l' activité principale du Canada. Les chasseurs chassaient la loutre et le castor pour leur fourrure.Ils échangeaient les fourrures avec les indiens contre des armes de l'alcool et des perles. Le coureur des bois s'enfonçait dans les forets et restait très longtemps loin du camp des européens .Il épousait souvent une squaw et vivait comme un indien en harmonie avec la nature, tout près des grand lacs où poussait le riz sauvage.Ils vivaient de chasse et de cueillette.

L'hiver ils se déplaçaient avec des raquettes en bois de bouleau dont les lanières en peaux de castors ont tressées.

Les marchands achetaient les peaux aux trappeurs blancs, mais aussi en échangeaient à des indiens contre des outils, armes, alcool et objets divers.

La légende des trappeurs

C'était en novembre , le mois où les animaux à fourrure prennent leur plus beau poil. Des trappeurs se préparaient à aller à leur rencontre , équipés de traîneaux et de raquettes , ils se déplaceraient dans la neige .Ils se réchaufferaient dans des huttes en écorce. Cinq hommes quatre blancs et un indien un Mohican s'aventurèrent dans les bois et les foret des montagnes du Canada du grand Nord .Ils visaient les fourrures des castors et des loutres mais aussi celles des loups et même  des ours. Ils prospecteraient les montagnes rocheuses à la recherche d'hypothétiques filons d'or Trois d'entre eux, étaient des frères . Leur petit ranch n'avait pas survécu à l'endettement et leur père dut emprunter pour ne pas se trouver à la rue. Ses fils s'engagèrent auprès de la banque à rembourser les dettes de leur paternel dès leur retour d'expédition . Le quatrième blanc était un trappeur expérimenté : Tom. C'était lui le chef de l'expédition .Les trois frères lui avaient demandé de partir avec lui dans l'espoir de ramener fourrure et or pour régler le litige de la banque avec leur père. Le cinquième homme était un indien Mohican .Tom le connaissait , il l'appelait Osso (ours en espagnol).

Le petit groupe partit tot du comptoir de Klondike au Nord ouest . C'était une belle matinée bleue ensoleillée de novembre. Les hommes se dirigeaient vers Alaska . Après deux heures de marche , traversant des plateaux désertiques , le ciel s'embruma , le soleil disparut, et un vent glacial se leva : ce qui fit venir de gros nuages .Il se mit à neiger et un brouillard enveloppa tout .

Le groupe sans faiblir poursuivit et s'approcha de la foret.

-Restons groupés, les uns derrière les autres . Chacun surveille celui qui est devant lui Personne ne doit s'égarer ! Recommanda Tom.

Au bout d'un quart d 'heure, l'indien dit :

-On ne peut se guider dans ce brouillard ! On va s'épuiser et tourner en rond Le mieux est de camper sous ces grands arbres  et d'attendre que le brouillard se dissipe !

-Bien ! Acquiesça Tom . Récupérez des branches et des écorces .

Les hommes dressèrent une hutte en banchages puis firent deux feux pour se réchauffer et chauffer leur repas : la viande séchée et le café .

Le lendemain le brouillard s'était levé. La marche put reprendre . Osso était parti devant en éclaireur . Alors qu'il avait atteint le sommet d 'une colline, le plus jeune des trois frères Nicky , s'agenouillant, se mit à rire :

-Eh que fais- tu là toi ?

Il s'adressait à un ourson tout mignon.

-Eloigne toi de lui ! Ordonna Tom. Ne le touche pas !

-Mais il est seul !

-Pour le moment. Passons notre chemin et vite ! conseilla le vieux trappeur.

-Adieu ourson ! Dit Nicky en lui faisant un signe

Le petit se mit à suivre les trois hommes . Nicky resté derrière, lui lança du pain et du poisson séché. L'ourson le suivait comme un petit chien. Les autres devant n'avaient pas vu que l'ourson suivait .Ils rejoignirent Osso.

-Le temps est favorable ! J'ai trouvé des traces d'ours !

-Nous aussi ! dit Nicky

Et il montra le petit animal qui  les avait suivis et qui se dissimulait à présent derrière un gros sapin .

-Quoi tu ne l'as pas chassé ? CriaTom en colère.

-Mais il m'a suivi .Je lui ai  dit de  s'en aller , mais il n'a pas voulu !

L'indien prit un bâton, l'enflamma et le lança en direction de l'ourson Ce dernier effrayé s'enfuit . La nuit tombait. Les hommes construisirent un abri en branches d'épicéa .Ils ,se réchauffèrent se restaurèrent puis s'endormirent.Un faisait le guet : c'était Nicky. Dans l 'obscurité, il entendit des petits pas .Il se redressa et vit l'ourson réapparaitre à la lueur du feu de camp.

-Tu es encore là voyou ? Lui dit-il . Attends j'ai quelque chose pour toi !

Et il sortit d 'un sac une boite de lait concentré très sucré. Il l'ouvrit et la tendit au bébé plantigrade . Ce dernier se régala avec et remercia son ami en léchant ses mains. Nicky s'assit près du feu et l'ourson se blottit contre lui. Ils s'endormirent tous deux. Soudain comme dans un cauchemar, Nicky sentit une patte lourde s'abattre sur lui et violemment le projeter  : c'était la femelle ourse qui venait récupérer son petit . Elle se rua à nouveau sur Nicky qui courut en appelant à l'aide . Les hommes sortirent de leur refuge de branches , des carabines à la main et tirèrent...L'ourse fut certainement touchée mais elle réussit à s'échapper avec son petit . Nicky n ' était que légèrement blessé au bras.

-Tu l'as échappé belle ! Dit Tom.

-L'ours a du suivre nos traces car son petit nous avait approché .Expliqua l'indien.

Nicky ne raconta pas qu'il avait donné du lait au petit venu le rejoindre dans la nuit et qu'il  l'avait gardé après de lui …

Le jour suivant , les hommes établirent leur campement près d'une rivière .Ils mirent non loin beaucoup de pièges pour les castors, les loutres les renards et consacrèrent une grande partie de la journée à la construction d'un habitacle solide. Ils consolidèrent leur abri avec des troncs d'arbres  et de grosses  branches,Cette cabane eut  une cheminée pour faire sortir la fumée du feu du foyer.

-Un peu de wisky ! ? Proposa Tom . Vous l'avez tous mérité !

-Merci ! Approuva Barth l'ainé des frères

Le second frère qui se nommait Tony se mit à cuisiner des pommes de terres et des haricots.Une douce chaleur et une bonne odeur avaient envahi le petit chalet .Dehors la bise sifflait fort et la neige tombait. Qu 'importe nos quatre hommes étaient au chaud protégés du froid, et du vent.Ils s'endormirent ..

Le lendemain ils allèrent relever les pièges : ils étaient contents : dix castors avaient été pris dix loutres aussi et trois renards avec de magnifiques fourrures. Tom était satisfait : 

-Voilà une bonne journée  et un bon départ ! Si nous continuons comme cela nous pourrons rentrer pour Noël  ! 

Osso l'Indien ajouta :

-A condition que le ciel soit de notre coté , et que nous soyons en bonne santé !

-Oui ! Acquiesça Tom ! Souhaitons que tout se passe bien !.

-Il faut demander au grand esprit de nous aider de nous protéger .Je l'en prierai cette nuit.

Nicky s'approcha du Mohican :

-Tu crois au grand esprit ?

-Pour toi il s'appelle Dieu pour moi c'est le grand esprit !

-Tu vas peut être faire une danse rituelle  pour l'invoquer cette nuit ?

- Ne te moque pas ! Il croit en ses ancêtres à ses traditions et il faut le respecter lui et son peuple ! Trancha sévèrement Tom. Tu ne connais rien à sa culture alors tais -toi et respecte !

-Tu as parlé très durement à mon frère ! Dit l'ainé Barth. Il s'étonnait c'est tout .Si l'indien mérite du respect ,nous aussi nous méritons du respect Nicky ,Tony et moi  !

-Oui ! Approuvèrent Tony  et Nicky. Du respect !

Après un silence, Tom saisit  qu 'ils  risquaient de se disputer tous les cinq  et que cela pouvait   nuire à la suite de leur expédition.

-Allez finies les querelles  ! Il me reste une bouteille de whisky de dix ans d'age . Qui en veut ?

Une semaine passa . Les pièges donnaient beaucoup , puis une après midi ,quatre hommes partirent pour relever les derniers collets .Nicky était resté pour couper du bois et préparer le repas  : c'était une corvée que chacun devait faire à tour de rôle .Il s'éloigna de quelques lieues du chalet, et suivit un sentier  escarpé  intrigué  des traces de sang dans la neige  . Elles le conduisirent jusqu'à une grotte et là il revit le petit ourson. Il perçut des râles. Il comprit que l'ourse avait été blessée . Il s'approcha d'elle .Elle souffrait . Nicky  décida  de la soigner mais il n'avait rien avec lui.  Il redescendit à toute vitesse ,l'ourson le suivait.Il arriva au refuge.

-Attends ici ! Je reviens !

Il prit des médicaments , des compresses et sortit. Il n'avait fait  que quelques pas lorsqu'il sentit dans son dos une présence .Il se retourna :  un ours  immense ,  le père de l 'ourson , l'observait. Nicky fit marche arrière, mais le plantigrade l'attrapa , et le projeta contre un arbre. Nicly pensa pensa que c'était la fin. C'est alors qu'il vit l''ourson s'interposer entre son père et l'homme.Il se posta devant son paternel pour l’empêcher de  frapper Nicky  et il s émit à gémir très fort . L'ours renonça alors à son funeste projet .Il saisit  l'ourson par une pâte et repartit...

Lorsque les autres revinrent ils se précipitèrent auprès de Nicky !

-C'est l'ours ! Cria l'indien ! Il est revenu , le mâle ! Regardez ces traces . Il y a aussi des traces , plus petites . Mais pourquoi sont- ils venus jusqu'ici ?

-Ils devaient  avoir faim !

-Que font ces remèdes dans la neige  ?

-Nicky a probablement cherché  à se soigner mais les forces lui ont manqué !

Dans la nuit le blessé alla très mal : il avait une forte fièvre et ses blessures s'étaient infectées. .

-Demain nous le transporterons dans mon campement.Il n'est pas très loin  à peine deux heures de marche ! Proposa Osso.

Quand l'aurore se pointa, les hommes étaient prêts  : ils avaient réalisé une civière .Ils y placèrent Nicky . Le trajet ne fut pas très long à travers neiges et forets .Ils arrivèrent au campement des Mohicans . Osso retrouva sa famille, ses femmes : son épouse et ses trois filles.Il expliqua au grand chef de la tribu leur problème. .Le médecin - sorcier fut appelé.

On installa Nicky qui était toujours inconscient  dans la tente de Osso .Le sorcier lui fit boire une infusion d'écorce d'aulne et une tisane d'armoise . Il soigna les plaies infectées avec la poix du sapin et des aiguilles en cataplasmes .Il y ajouta des pansements d'achillea (millefeuille ) et  d’acarus .

Nicky ne se réveillait toujours pas plongé dans un comas profond.

-La médecine fera son effet dans trois jours  ! Rassura le grand sorcier .Il faut t à présent que les esprits de la nature travaillent pour lui et l'aide à rester sur terre.

Tom fut accueilli sous un tipi d'amis tandis qu' Osso proposa l’hospitalité à Tony et Barth . Osso présenta sa femme et ses filles à ses coéquipiers. Barth fut ébloui par la beauté de l'ainée : Perle de rosée , et le cadet Tony tombait aussi sous le charme de Lune Claire , la cadette d'Osso. quand à la troisième  c'était une enfant de dix ans.

Les deux frères voulurent rester auprès de Nicky et être présents à son réveil. Osso et Tom redescendirent au refuge . Ils virent trois traces de d'ours : des traces perlées de sang, des très grosses et des petites .Elles conduisaient à la grotte.

-Laissons l'ours tranquille ! Proposa l 'indien.

-Oui je suis d'accord ! Approuva Tom.

Trois jours passèrent . Grâce aux bons soins du peuple Mohican et aux prières du sorciers ,grâce aux tisanes aux onguents et aux emplâtres, Nicky , revint du royaume des morts et se réveilla .

Durant ces trois jours, les deux frères avaient fait ample connaissance avec les filles de Osso dont ils  s'étaient épris . La mère des jeunes filles promit de parler pour eux à son époux

Lorsque Osso et Tom remontèrent au campement des Mohicans , Nicky était sauvé mais il avait une blessure à la jambe qui l'immobilisait .Impossible pour lui de reprendre la trappe.

Nicky remercia chaleureusement le sorcier pour ses bienfaits et s'excusa humblement auprès de Osso sur les propos irréfléchis qui  avait tenus voilà quelques semaines...

-C'est le grand esprit qui m'a sauvé  et m'a éveillé à la connaissance et à la sagesse ! Dit -il et je l'en remercie et demeurerai tout ma vie  son obligé.

Ses frères terminèrent la trappe et rapportèrent le plus possible de peaux  nécessaires  pour venir en aide à leur père.

Avant qu'ils ne redescendent tous les cinq  , dans la vallée vendre leurs produits de leur chasse ,Osso remonta voir sa famille . Son épouse le mit au courant du projet qu'avaient des deux jeunes frères d'épouser leurs deux filles.. Osso ne dit rien.

-Je prendrais ma décision à mon retour !

Un matin avant Noël ,nos quatre trappeurs prirent la route du comptoir de la ville des colons, des blancs. Ils vendirent à un prix fort élevé leurs peaux  . Bart et Tony ainsi purent rembourser les dettes de leur père.Ils discutèrent longtemps avec lui ..Ils lui expliquèrent qu 'ils allaient retourner  là -haut dans la foret , et rejoindre les Mohicans. Ils refusaient de vivre comme les colons blancs avides de conquête, d'or ou  comme ces banquiers qui ne savaient que dépouiller les pauvres gens  .Ils dirent qu 'ils souhaitaient  épouser les filles de Osso si celui -ci leur le permettait .Ils ne voulaient pas abandonner, leur père et lui proposèrent de l'emmener avec eux et de changer de vie .

Le vieil homme demanda de réfléchir , puis répondit favorable à leur proposition : ce qui rassura les deux fils .

Une semaine s'écoula. Osso s’apprêtait à retourner chez lui .Barth et Tony lui demandèrent s'il les accepterait comme gendres .

-Vous savez ce que cela représente de vivre comme des Mohicans  loin des blancs  ?

-Oui ! C'est notre choix ! Dit Tony. Nous voulons vivre à votre rythme car nous considérons que c'est vous qui avez raison ,qui avez la sagesse ..Les blancs ne recherchent que le profit l'argent le pouvoir ,la luxure , la puissance . Nous ,nous voulons vivre au plus prêts de la nature , en communion avec elle .

-Et votre père ? Vous le laisseriez seul ici ?

-Nous lui avons demandé de nous suivre et il  a réfléchi.

-Et qu'a t- il dit ?

-Qu 'il ne voulait pas nous quitter car nous étions ses enfants. Il désirait finir ses jours entouré des siens : ses trois  fils et connaître ses futurs petits enfants.

Osso Tony et Barth firent leurs adieux à Tom  et le remercièrent .

Le père, ses fils et l'indien prirent le chemin du camp des Mohicans.

Osso et la tribu des Mohicans adoptèrent les trois frères et le père. Nicky était définitivement tiré d'affaire.

Plus tard , au printemps le mariage eut lieu entre Barth et Perle de Rosée et Tony et Lune Claire. Ce qui donna lieu à des fêtes splendides . Tom fut invité et pendant les festivités , il rencontra une veuve indienne avec qui,  il sympathisa et il  ne voulut plus la quitter . Il vécut auprès d'elle , de son ami Osso, de ses gendres , du vieux père et les Mohicans.

 Bien plus tard Nicky épousa la dernière fille de Osso.

Des enfants vinrent  combler de bonheur  de toute la communauté.

Le vieux père apaisé finit sa vie entouré de tous ceux qui l'aimaient.  

.On dit que Nicky revit souvent l'ourson et qu'il le protégea.  N'avait-il pas une dette envers  lui ? Ne lui avait -il pas sauvé la vie ?

Il expliqua aux Mohicans comment l'ourson l'avait sauvé des griffes de son père . Cette histoire devint une légende que l'on raconta longtemps le soir autour du feu de camp chez les indiens de toutes les tribus d'Amérique et qu'on raconte encore dans le grand Nord canadien.

 

Tag(s) : #"trappeurs et Indiens", #conte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :