Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le premier observatoire solaire

 

Le premier observatoire solaire de l’histoire fut construit par une culture inconnue des Andes.

Au milieu du désert péruvien une culture sans nom réussit à créer le premier observatoire solaire pour mesurer les jours .

Un des dieux et des déesses les plus importants pour la culture Inca était « Viracocha « la déesse de la création .

Les anciens peuples pensaient qu'elle avait créé : la nature, la vie toutes les choses.

En dessous d'elles , venaient les autres divinités .

Parmi elles, « Inti «  le dieu du soleil .

Le culte du soleil paraît avoir été au centre des premières croyances de ces civilisations oubliées.

Une culture pré-inca a installé l'observatoire de Chankillo . Cet endroit est recouvert d'un manteau épais .On l'a appelé : » le complexe archéo- astronomique de Chankillo »

L'Unesco a décrit ce site comme une œuvre maitresse du génie créateur humain !

[EL SITIO DE CHANKILLO ESTÁ CONFORMADO] POR UN CONJUNTO DE CONSTRUCCIONES EN UN PAISAJE DESÉRTICO QUE, JUNTO A LOS ELEMENTOS NATURALES, FUNCIONABA COMO UN INSTRUMENTO CALENDÁRICO, UTILIZANDO EL SOL PARA DEFINIR FECHAS A LO LARGO DEL AÑO», DOCUMENTA LA UNESCO EN SU PORTAL OFICIAL.

Le site de Chankillo a été conçu dans un paysage désertique qui joint aux éléments naturels, fonctionna comme un instrument de mesure :  une sorte de calendrier matériel grandeur nature . Le sol a été utilisé pour répartir les périodes et les dates de l'année.

A pesar de que el asentamiento humano que utilizó este calendario vivía en medio del desierto, el Valle de Casma floreció en culturas hasta hoy desconocidas. Se encuentra en «las laderas occidentales de la cordillera de los Andes a través de uno de los desiertos más secos del mundo», explica el Portal to the Heritage of Astronomy de la misma institución

Ce site se trouve dans un des déserts les plus arides du monde !

Dans ce désert sablonneux les populations préhistoriques du Pérou cherchaient dans les étoiles les réponses à leurs questions matérielles et spirituelles .C'est comme cela que s'explique la construction du premier observatoire solaire de l'Histoire avec une précision peu commune pour l'époque !

En relation permanente avec les étoiles et le cosmos, la création d'un espace site d'observation , fut la réponse architecturale quasi naturelle pour mesurer le temps .

Construit sur un dôme de sable Chankillo était composé de 13 tours qui fonctionnèrent comme le premier observatoire solaire .Le complexe dressé en haut d'une colline d’après Science Alert comptait un temple fortifié épais de trois murs et de deux édifices appelés : observatoire et centre administratif .

Comme on ne sait pas qui furent les premiers constructeurs des tours à Chankillo, on ignore pourquoi les hommes ont abandonné le site . C'est un grand mystère qui se cache dans les dunes de sables de la vallée de Casma.

Dans le silence du désert ,les tours du premier observatoire solaire de l'Histoire ne sont pas prêtes à vous révéler leurs secrets !

Así como no se sabe quiénes fueron los que construyeron las torres en Chankillo, tampoco se sabe por qué abandonaron el lugar. Éste es uno más de los misterios que se mezclan entre las dunas de arena del Valle de Casma. En el silencio del desierto, las torres del primer observatorio solar de la historia no tienen prisa en revelar sus secretos.

Sources :National géographie

Science Alert

Tag(s) : #Chankillo le premier observatoire, #Les portes du passé oublié
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :